“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Zéro déchet en cuisine, opération de police d'envergure, tribune contre les viol...

Ces passionnés ont remis à flot des navires à l'abandon

L'attaquant italien Pellegri a joué 45 minutes face à Hyères.

Monaco II toujours sans succès Cannes : vite fait, bien fait

Trott'N'Roll : une journée orangée contre le cancer

La plupart des participants sont des habitués, mais surtout, des passionnés.

Des clichés dans les profondeurs marines

Solange Podell raconte sa vie en photographies

Mis à jour le 09/10/2016 à 05:02 Publié le 09/10/2016 à 05:02
Récemment, Solange Podell a exposé une partie de son travail à la Direction du Tourisme - ici avec le directeur Guillaume Rose - qui a fait appel a ses services pendant presque vingt ans pour portraitiser la Principauté.

Récemment, Solange Podell a exposé une partie de son travail à la Direction du Tourisme - ici avec le directeur Guillaume Rose - qui a fait appel a ses services pendant presque vingt ans pour portraitiser la Principauté. DR

Solange Podell raconte sa vie en photographies

Petit rat de l'Opéra de Paris devenue actrice de films hollywoodiens des années 50, Solange s'est vraiment épanouie en devenant photographe pour la Direction du tourisme de Monaco

Elle a été petit rat de l'Opéra de Paris dans les années 40, modèle et actrice dans le Hollywood des années 50. Mais sa passion, ce fut et ça l'est encore, la photographie.

Solange Podell a vécu plusieurs vies, mais c'est en photographie qu'elle se raconte le mieux. Installée depuis quarante ans en Principauté, la photographe a immortalisé le Monaco d'hier et d'aujourd'hui.

Des petits moments d'éternité pour elle. « Regardez, ça, c'était un instant magique », se remémore la...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct