“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Studios de la Victorine, budget de la Sécu, arrivée de l'automne: voici votre br...

Ces passionnés ont remis à flot des navires à l'abandon

Zéro déchet en cuisine, opération de police d'envergure, tribune contre les viol...

L'attaquant italien Pellegri a joué 45 minutes face à Hyères.

Monaco II toujours sans succès Cannes : vite fait, bien fait

Trott'N'Roll : une journée orangée contre le cancer

Slalom géant, bob à 2 : des bonheurs variés

Mis à jour le 19/02/2018 à 05:13 Publié le 19/02/2018 à 05:13
En haut : Olivier Jenot à l'arrivée du slalom géant, félicité par le prince Albert II. En bas : les bobeurs Rudy Rinaldi et Boris Vain lors de la poussée au départ, encouragés par le souverain, spécialiste de la discipline pour avoir été pilote de bobsleigh pendant cinq olympiades.

En haut : Olivier Jenot à l'arrivée du slalom géant, félicité par le prince Albert II. En bas : les bobeurs Rudy Rinaldi et Boris Vain lors de la poussée au départ, encouragés par le souverain, spécialiste de la discipline pour avoir été pilote de bobsleigh pendant cinq olympiades. COM

Slalom géant, bob à 2 : des bonheurs variés

Le skieur monégasque décroche une belle 38e place (sur 110) en slalom géant. Avant les deux dernières manches aujourd'hui, le bob à 2 (18e) peut espérer mieux

Pour sa troisième et dernière course après le combiné alpin (mardi) et le super-G (vendredi), Olivier Jenot était en lice hier dans l'épreuve du slalom géant. Sur la piste de Yongpyong, en présence du prince Albert II, le représentant de la Principauté a obtenu un bon résultat en terminant 38e, sur 110 skieurs engagés. Deux manches étaient programmées pour cette course remportée par l'Autrichien...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct