“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Plus grand voilier de croisière, harkis, pneus immergés: voici votre brief info ...

Le chef sushi du Buddha-Bar Monte Carlo sacré vice-champion du monde de la disci...

Le plus grand voilier de croisière au monde aperçu au large de la Côte d'Azur

Le nouveau commandant de gendarmerie Nicolas Tasset a pris ses fonctions à Mento...

Procès Pastor, canicule, L'Or des Pharaons: voici votre brief info de ce vendred...

Simulation d'incendie au 43e étage de la tour Odéon à Monaco

Mis à jour le 26/04/2016 à 05:06 Publié le 26/04/2016 à 05:06
Vingt-cinq hommes et trois véhicules ont été mobilisés, hier, pour les besoins d'un exercice organisé au 43e étage du gratte-ciel monégasque.

Vingt-cinq hommes et trois véhicules ont été mobilisés, hier, pour les besoins d'un exercice organisé au 43e étage du gratte-ciel monégasque. Photo Michael Alesi

Simulation d'incendie au 43e étage de la tour Odéon à Monaco

Un test pour les pompiers et personnels du bâtiment s'est déroulé hier matin. Objectif : tester la coordination entre les soldats du feu et les agents de sécurité qui se trouvent sur place

À l'ombre de la tour Odéon, quelques ouvriers fument une cigarette. Un voiturier vient ouvrir la portière d'une Maserati qui vient de se garer devant le bâtiment. Un employé fait briller la table qui accueille les visiteurs, dans un hall.

Des images classiques, un lundi matin, devant la tour bleutée. Mais rapidement, des scènes plus inhabituelles se jouent au pied du plus haut édifice de la Principauté. Un véhicule anti-incendie des pompiers de Monaco déboule. Puis un autre.

Feu fictif

Un poste de commandement mobile se met en place. En tenue d'intervention, des soldats du feu...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct