“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Studios de la Victorine, budget de la Sécu, arrivée de l'automne: voici votre br...

Ces passionnés ont remis à flot des navires à l'abandon

Zéro déchet en cuisine, opération de police d'envergure, tribune contre les viol...

L'attaquant italien Pellegri a joué 45 minutes face à Hyères.

Monaco II toujours sans succès Cannes : vite fait, bien fait

Trott'N'Roll : une journée orangée contre le cancer

Scandale sanitaire des Jardins d’Apolline à Monaco: "La justice nous dira quels ont été les manquements et qui a failli dans ses responsabilités"

Mis à jour le 23/11/2017 à 20:32 Publié le 15/11/2017 à 08:39
Albert II de Monaco dans le bureau d'apparat du palais princier.

Albert II de Monaco dans le bureau d'apparat du palais princier. Photo J.-F. O.

Scandale sanitaire des Jardins d’Apolline à Monaco: "La justice nous dira quels ont été les manquements et qui a failli dans ses responsabilités"

Des résidents à reloger, des immeubles à réhabiliter: le dossier des Jardins d'Apolline constitue un scandale sanitaire sans précédent en Principauté pour cet ensemble domanial rongé par l'insalubrité.

Le chantier de rénovation doit débuter à la mi-février. Dans un entretien accordé à Monaco-Matin, le Prince Albert II a annoncé "des mesures pour que cela ne se reproduise plus".

Un dossier suivi de près

"J’ai effectué une visite privée dernièrement pour voir des appartements inoccupés et me rendre compte de l’ampleur des dégâts. Je suis ce dossier de très près. Ce qui s’est passé est extrêmement grave. Je mesure la situation et l’urgence à trouver les meilleures solutions...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct