“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Les gagnants du concours de la photographie sous-marine sont...

"Il y a encore plein de mystères": Gildo Pastor, le fils d'Hélène, raconte avoir...

Le tram arrive à l'aéroport, pour une phase de tests

Le lancer de haches, ça vous tente ?

Les enfants avaient toute l'année pour prendre la plus jolie photographie.	(DR)

Concours de photographie sous-marine : les gagnants sont…

Sainte Dévote et Louis (ou Ludovic) Bréa

Mis à jour le 27/01/2018 à 05:06 Publié le 27/01/2018 à 05:06
Le retable de Ste Dévote de Louis Bréa à Dolceacqua, en 1517.

Le retable de Ste Dévote de Louis Bréa à Dolceacqua, en 1517. DR

Sainte Dévote et Louis (ou Ludovic) Bréa

Retrouvez comme chaque mois, la chronique monégasque

L'année dernière à la même époque, tout le monde a pu admirer en l'église Sainte-Dévote le retable de Louis Bréa, représentant la sainte patronne de Monaco. Cette œuvre de 1517, prêtée par la ville de Dolceacqua, témoigne des liens très forts qui unissent la commune ligure et la Principauté. Elle fut en effet commandée par Françoise Grimaldi, fille aînée de Lambert et Claudine Grimaldi, dont l'union avec Luc Doria, Seigneur de Dolceacqua, marque le rapprochement entre les deux familles rivales.

La Cathédrale de Monaco renferme aussi une...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct