“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS. Les Grands Appartements du Palais princier ont attiré les foules aux Jou...

Les gagnants du concours de la photographie sous-marine sont...

"Il y a encore plein de mystères": Gildo Pastor, le fils d'Hélène, raconte avoir...

Le tram arrive à l'aéroport, pour une phase de tests

Le lancer de haches, ça vous tente ?

Robert Prat, une vie au service du sport monégasque

Mis à jour le 07/04/2017 à 05:08 Publié le 07/04/2017 à 05:08
Les trois frères Prat, Robert à gauche, Georges au centre, le président de la Fédération monégasque d'escrime, et Fernand - dit Nanou, sont les mémoires vivantes de l'escrime en principauté.

Robert Prat, une vie au service du sport monégasque

Lorsque l'on parle d'escrime en principauté, un seul nom vient à l'esprit, celui de la famille Prat.

Lorsque l'on parle d'escrime en principauté, un seul nom vient à l'esprit, celui de la famille Prat. L'histoire de la famille remonte à 1909 lorsque, à l'âge de 25 ans, le grand-père, Jules Prat, ouvre sa propre salle d'armes - rue de Millo - après son service militaire au bataillon de Joinville. Depuis, toute la lignée des Prat a enseigné, ou pratiqué, l'escrime à Monaco jusqu'à aujourd'hui où la 5e génération est à l'œuvre.

Robert Prat est l'un des piliers de cette saga familiale. Il commence l'escrime à 7 ans avec son oncle Louis comme maître d'armes et son père Fernand comme entraîneur. À son...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct