“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS. Découvrez le nouveau look de l'hôtel Columbus (et c'est chic!)

Des élus de la Côte d'Azur s'inquiètent de la fermeture supposée de certaines ga...

Fermeture d'une classe de CP à Breil-sur-Roya : le combat s'enlise

PHOTOS. L'ultime prise d'armes du colonel Fringant au Palais princier

«Certains n'ont pas intérêt à chercher du travail.  »	(François Vignola)

Côté restaurateurs : Macron a raison

Rêves et caprices en clôture du Printemps des arts

Mis à jour le 10/04/2017 à 05:11 Publié le 10/04/2017 à 05:11
La violoniste Liza Kerob, soliste du dernier concert du Printemps des arts 2017, et Kazuki Yamada dirigeant le concert final, samedi soir.

La violoniste Liza Kerob, soliste du dernier concert du Printemps des arts 2017, et Kazuki Yamada dirigeant le concert final, samedi soir. Alain Hanel-Printemps des arts

Rêves et caprices en clôture du Printemps des arts

L'œuvre de Berlioz a été jouée lors du final du festival, après un mois de concerts exaltants

Le Printemps des Arts n'est pas à une originalité près. Il a été clôturé, samedi soir, avec six… « ouvertures » de Berlioz. On appelle « ouvertures », ces brèves pièces musicales qui sont jouées au début des opéras, avant le lever du rideau. On en joue généralement une au début des concerts symphoniques. Samedi soir, la mesure a été dépassée. Ce n'est pas une mais… six ouvertures qui ont été données, au point qu'elles occupèrent à elles seules la quasi-totalité du...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct