“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'homme aux 28 millions de livres vendus

La plus célèbre des «Mamies» mentonnaises, Eliane Vassalo.	(DR)

Élection de Super Mamie : appel à candidatures

Yvette Ferrier, indissociable du refuge de Fontanalbe et impatiente de retrouver ses équipiers et les randonneurs.

Vers la voie sacrée, le refuge de Fontanalbe inauguré

Les éditions de la Sarriette lancent les journaux-mémoires

Les tout-petits profitent de la crèche à Cap-d'Ail. Ici avec le maire et Pascale Spagli, élue déléguée à la petite enfance et une partie du personnel.

Cap-d'Ail : douce reprise de la crèche

Retraite monégasque pour le patron de la Sûreté publique

Mis à jour le 27/02/2016 à 05:04 Publié le 27/02/2016 à 05:04
Entouré des autorités du pays, hier lors de la cérémonie organisée à l'occasion de son départ à la retraite, Régis Asso, le directeur de la Sûreté publique, a souligné son attachement à Monaco.

Entouré des autorités du pays, hier lors de la cérémonie organisée à l'occasion de son départ à la retraite, Régis Asso, le directeur de la Sûreté publique, a souligné son attachement à Monaco. Michael Alesi

Retraite monégasque pour le patron de la Sûreté publique

Au terme de 36 ans d'une carrière qui se termine par 37 mois passés à la tête de la police monégasque, le Niçois Régis Asso prend sa retraite… tout en restant à Monaco

Il y avait sa famille, ses amis, ses collègues monégasques et tous ceux qui ont marqué sa carrière. Toutes les autorités de la Principauté étaient également présentes dans le trop petit salon Charlotte Casiraghi de la Sûreté publique, hier en fin de matinée. Tous étaient réunis pour saluer Régis Asso, le patron de la police monégasque depuis trois ans. Le commissaire divisionnaire quitte non seulement la Sûreté publique de Monaco « avec le sentiment du devoir accompli », selon les mots du conseiller de gouvernement pour l'Intérieur Patrice Cellario, mais aussi le corps de la police nationale française, faisant valoir ses droits à la retraite.

Hasard de calendrier, c'est le jour de son 60e anniversaire qu'était organisé le pot de départ du policier, niçois jusqu'au bout des ongles, au...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct