“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La plus célèbre des «Mamies» mentonnaises, Eliane Vassalo.	(DR)

Élection de Super Mamie : appel à candidatures

Yvette Ferrier, indissociable du refuge de Fontanalbe et impatiente de retrouver ses équipiers et les randonneurs.

Vers la voie sacrée, le refuge de Fontanalbe inauguré

Les éditions de la Sarriette lancent les journaux-mémoires

Les tout-petits profitent de la crèche à Cap-d'Ail. Ici avec le maire et Pascale Spagli, élue déléguée à la petite enfance et une partie du personnel.

Cap-d'Ail : douce reprise de la crèche

L'économiste Jean-Pierre Petit, invité du MEB.	(DR)

Un nouveau choc Lehman Brothers n'est pas à l'ordre du jour

Le robot Pepper débarque au Lycée technique

Mis à jour le 12/09/2017 à 05:19 Publié le 12/09/2017 à 05:19
Professeurs et élèves au garde à vous autour du « Sergent » Pepper.

Professeurs et élèves au garde à vous autour du « Sergent » Pepper. Jean-François Ottonello

Le robot Pepper débarque au Lycée technique

Doté d'une caméra 3D, de deux caméras HD, quatre micros et une tablette, l'humanoïde est capable d'identifier les mouvements, voire les émotions. Un sujet d'études captivant et unique

Sa voix, son visage et ses yeux - aussi expressifs que déconcertants - sont familiers des habitués de la petite lucarne où il tient souvent le premier rôle dans des spots publicitaires de la marque automobile au losange.

Fidèle à son uniforme blanc en polyuréthane, le robot humanoïde, Pepper, était hier la star de la rentrée au Lycée technique et hôtelier de Monaco. Un troublant personnage de 1,20 m et 28 kg.

Maintenu hors tension par le corps enseignant, qui disposera prochainement de trois journées de formation pour l'apprivoiser, le nouveau joujou pédagogique des filières techniques a représenté un investissement de 22 000 euros pour l'établissement.

« Dans le cadre de la réforme MELEC (Métiers de l'électricité et de ses enseignements connectés), nos autorités, et en particulier Madame le directeur de l'Éducation nationale, ont été enthousiastes quand on leur a demandé de choisir ce support pédagogique qu'est le...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct