“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS. Découvrez le nouveau look de l'hôtel Columbus (et c'est chic!)

Des élus de la Côte d'Azur s'inquiètent de la fermeture supposée de certaines ga...

Fermeture d'une classe de CP à Breil-sur-Roya : le combat s'enlise

PHOTOS. L'ultime prise d'armes du colonel Fringant au Palais princier

«Certains n'ont pas intérêt à chercher du travail.  »	(François Vignola)

Côté restaurateurs : Macron a raison

Rana la tortue se débrouille comme une grande

Mis à jour le 07/08/2018 à 05:11 Publié le 07/08/2018 à 05:11

Rana la tortue se débrouille comme une grande

Remise à l'eau le 19 juin dernier au large de Monaco et équipée d'une balise GPS, Rana, une jeune tortue caouanne, se trouve désormais près des côtes espagnoles, vers Tarragone

Les tortues sont de grandes migratrices. Nous voulons savoir comment va se comporter Rana. Actuellement, elle se dirige vers le sud de l'Espagne. Une fois arrivée à Gibraltar, est-ce qu'elle va revenir sur ses pas ? Se diriger vers la côte nord-africaine ? Ou est-ce qu'elle va traverser le détroit ? On a toujours entendu dire que les courants étaient trop forts pour qu'une petite tortue puisse sortir de là. Mais, vu ses déplacements, elle est assez costaude. Elle fait 30 kilomètres par jour en moyenne, ce qui est pas mal pour une petite tortue. Elle a plutôt le comportement migratoire d'une adulte », oberve Alexandra Béal, technicienne aquariologiste qui travaille au Musée...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct