“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS. Le pilote monégasque Charles Leclerc fête son arrivée dans l'écurie Ferr...

VIDÉO. Charles Leclerc débarque à Monaco en Ferrari 488 Pista... C'est le plus p...

Tant que me contentieux n'est pas réglé, tout aménagement immobilier est impossible.

Contentieux avec Isola 2000 : nouvelle charge de Riccobono

Le jardin suscite la curiosité des enfants.

Beaulieu : Hélène et le jardin de curiosités

Le nombre de tomes de la procédure démontre l'activité déployée par les enquêteurs.

Un mélange d'amateurisme et de cupidité

Quinze tonnes de pièces jaunes pour la création du centre de répit pour les familles fragilisées par la maladie à Fontan

Mis à jour le 13/02/2017 à 10:38 Publié le 13/02/2017 à 05:17
À l'automne prochain, le château de la Causega ouvrira ses portes aux familles, fragilisées par la maladie, mais aussi aux habitants de la vallée.

À l'automne prochain, le château de la Causega ouvrira ses portes aux familles, fragilisées par la maladie, mais aussi aux habitants de la vallée. Photo Michaël Alési

Quinze tonnes de pièces jaunes pour la création du centre de répit pour les familles fragilisées par la maladie à Fontan

Les pontes de l'opération « Pièces Jaunes », financeurs à hauteur de 200.000 euros du futur centre de répit à Fontan, ont visité le chantier dont la date butoir est fixée à l'automne

Alléger son portefeuille des encombrantes pièces jaunes peut paraître un geste anodin. Mais pour les enfants malades, n'ayons pas peur des mots, cela change leur vie. "Avec de petites pièces, on réalise de gros projets", insiste Anne Barrère.

La maman de l'opération "Pièces Jaunes", intime de Bernadette Chirac, se tient face aux échafaudages qui habillent le château de la Causega à Fontan. Futur centre de répit pour les familles fragilisées par la maladie. L'un de ces fameux projets d'envergure que la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct