“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Secteur qui recrute, énorme perte au casino, disparu retrouvé: voici votre brief...

Vous cherchez du travail? Voici un des secteurs qui recrute le plus dans la régi...

Contrôles routiers, OGC Nice contre Montpellier, prolonger les vacances: voici v...

Avec les animaux, les cirques vont dans le mur

Sur scène cet été à Bangkok en Thaïlande, où la troupe s'est produite pour la première fois à l'occasion d'une tournée en Asie.	(DR)

Les Petits chanteurs reprennent du service

Qui est Will Conquer, le jeune prêtre ordonné samedi à Monaco ?

Mis à jour le 14/05/2018 à 08:31 Publié le 14/05/2018 à 08:29
L’archevêque Bernard Barsi a appelé Will Conquer à recevoir l’ordination sacerdotale. Cette célébration s’est déroulée samedi matin, à la cathédrale.

L’archevêque Bernard Barsi a appelé Will Conquer à recevoir l’ordination sacerdotale. Cette célébration s’est déroulée samedi matin, à la cathédrale. Photo Jean-Pierre Debernardi

Qui est Will Conquer, le jeune prêtre ordonné samedi à Monaco ?

Monseigneur Barsi a appelé le jeune diacre du diocèse de Monaco à recevoir l’ordination sacerdotale. La célébration a eu lieu samedi en la cathédrale. Le début d’une grande aventure

"C’est un habit de joie et de foi que je revêts librement. Un engagement. Une croix aussi. J’ai signé pour cinquante ans avec le club des aventuriers du Christ." À 28 ans, l’abbé est devenu le père Will Conquer samedi. La veille de son ordination, il confiait: "Je pleure de joie."

Hier, il a revêtu sa nouvelle soutane pour célébrer la messe en l’église du Sacré-cœur. Une étape majeure, après sept ans de séminaire, dans la vie de ce beau et grand jeune homme, de nationalités américaine et canadienne, et qui se destinait à une carrière d’avocat fiscaliste trilingue.

En ce long week-end de Grand Prix...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct