“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

On vous présente Nicolas Tasset, le nouveau patron de la compagnie de gendarmeri...

Qui sont les artistes qui font les belles heures du Cirque du Soleil?

Lauréats du concours Lépine, ces Azuréens ont besoin de vous pour financer leur ...

Les proposition du Conseil national pour améliorer la qualité de vie à Monaco

Michel Benizri officie en tenue orange, dont il a plusieurs versions, costume habillé ou vêtement de travail. La couleur est assumée : « Si on me voit bien, on m'entendra mieux ».

Je suis tombé amoureux de ce territoire Le crieur du Verdon fait passer les mess...

Que des vedettes du sport au 2e Waterbike Challenge

Mis à jour le 18/05/2018 à 05:12 Publié le 18/05/2018 à 05:12
Autour de Pierre Casiraghi et Gareth Wittstock, hier au Yacht-club pour le tirage au sort des équipes, étaient présents : Paula Radcliff, Federico Vella, Rudi Kiel, Mika Häkkinen et Olivier Jenot.

Autour de Pierre Casiraghi et Gareth Wittstock, hier au Yacht-club pour le tirage au sort des équipes, étaient présents : Paula Radcliff, Federico Vella, Rudi Kiel, Mika Häkkinen et Olivier Jenot. Eric Mathon / Palais princier

Que des vedettes du sport au 2e Waterbike Challenge

La course de vélos aquatiques, organisée le 17 juin par la princesse Charlène pour soutenir sa fondation, se déroulera cette année dans le port Hercule, où de nombreux sportifs sont attendus

Riviera Water Bike Challenge, deuxième. Le défi lancé par la princesse Charlène l'an dernier pour soutenir sa fondation reprend du service. L'objectif ? Pédaler sur la Méditerranée, par équipe, en relais sur vingt kilomètres. Les engins pour y parvenir ? Des vélos aquatiques Schiller S1-C, montés sur une coque, tel un mini-catamaran, qui n'avancent qu'à la seule force humaine.


Si la course, l'an passé, avait démarré de Nice pour rejoindre le port Hercule par la mer, la donne...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

Ok En savoir plus et gérer ces paramètres