“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Studios de la Victorine, budget de la Sécu, arrivée de l'automne: voici votre br...

Ces passionnés ont remis à flot des navires à l'abandon

Zéro déchet en cuisine, opération de police d'envergure, tribune contre les viol...

L'attaquant italien Pellegri a joué 45 minutes face à Hyères.

Monaco II toujours sans succès Cannes : vite fait, bien fait

Trott'N'Roll : une journée orangée contre le cancer

Quand le chef étoilé bio s'allie au dernier pêcheur de Monaco

Mis à jour le 15/05/2017 à 21:40 Publié le 15/05/2017 à 21:55
Les rougets pêchés ce matin-là, face à la Vigie par Eric Rinaldi, ont fini quelques minutes plus tard dans la cuisine du chef du Monte-Carlo Beach, Paolo Sari.

Les rougets pêchés ce matin-là, face à la Vigie par Eric Rinaldi, ont fini quelques minutes plus tard dans la cuisine du chef du Monte-Carlo Beach, Paolo Sari. Michael Alesi

Quand le chef étoilé bio s'allie au dernier pêcheur de Monaco

Paolo Sari et Eric Rinaldi sont désormais partenaires. Ce dernier pêche au large de Monaco des poissons que le chef étoilé propose dans ses établissements et à la poissonnerie U Luvassu

Ils sont tous les deux uniques dans leur domaine. Le premier, Paolo Sari, est le seul chef cuisinier auréolé d'une étoile au guide Michelin pour sa cuisine 100% biologique. Le second, Eric Rinaldi, est le dernier pêcheur de Monaco.

Ensemble, les deux hommes ont décidé de s'allier, dans une certaine idée de la gastronomie. En effet, l'association Bio Chef Global Spirit de Paolo Sari a signé un contrat d'exclusivité avec Eric Rinaldi pour disposer de l'ensemble de sa pêche quotidienne. En ce moment, rougets, rascasses, murènes ou pélamides sont à...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct