“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme instrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La sexualité des couples peut être chamboulée par l'infertilité

Les travaux route du Mont-Agel vont empêcher les déplacements en semaine et en journée pour les habitants de Peille, de Saint-Martin de Peille, l'accès au golf du Mont Agel…

La route du Mont-Agel ferme lundi

Le voleur est reparti avec le petit Jésus de la crèche de l'église Saint-Martin (photographiée ici en 2015).

Condamné pour le vol de l'enfant Jésus dans la crèche de la paroisse St-Martin

Leur vocation : préserver les vies humaines. Parfois au péril des leurs. Parce qu'ils y travaillent parfois même sur leur temps de repos, ces hommes ont été récompensés.

Les héros à l'honneur

la chapelle de l'Annonciade de nos jours.

Restauration de la chapelle de l'Annonciade (1878)

Printemps des arts : les jeunes entrent en scène

Mis à jour le 20/03/2017 à 05:25 Publié le 20/03/2017 à 05:25
L'Ensemble « Doulce mémoire » dirigé par Denis Raisin Dadre est l'un des meilleurs ensembles vocaux et instrumentaux français actuels.

L'Ensemble « Doulce mémoire » dirigé par Denis Raisin Dadre est l'un des meilleurs ensembles vocaux et instrumentaux français actuels. Alain Hanel - Printemps des arts

Printemps des arts : les jeunes entrent en scène

Les jeunes… tous les jeunes : ceux des conservatoires de Monaco et de Nice, ainsi que le compositeur Claude Le Jeune qui vivait au XVIe siècle !

Revecy venir le Printems, célébrons la gaye saison ! » N'est-il pas touchant, ce langage naïf de la Renaissance qui est celui de Ronsard, Baïf et de La Pléiade ? Ah que n'entend-on aujourd'hui, au moment du J.T. ou du bulletin météo à la télé : « Revecy venir Printems, célébrons la gaye saison ! » ça aurait quand même du charme !


Pour l'entendre, il faut aller au « Printemps des arts de Monaco ». Et, en plus, il est chanté !


Nous l'avons entendu samedi soir en l'auditorium du Musée...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

Ok En savoir plus et gérer ces paramètres