“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Un 5e Airbus et 8 lignes de plus pour EasyJet

Tous les arrêts continueront à être desservis sur la ligne Nice-Breil-Cuneo.

SNCF : gare à la suppression de guichets sur les lignes

Sacrée bande de chanteurs à pétrolettes : la compagnie ON/OFF a fait le show hier dans les services.

Il y a les livreurs de fleurs. Eux, ce sont... les chansons

Jérôme Michon et Antoine Herboux ont conçu une programmation qui commence dès demain au casino.	(DR)

Beaulieu : la Quinte artistique et ses petits

C'est le directeur du Centre méditerranéen, Gilles Capadoro, qui a dirigé la visite de l'amphithéâtre Jean-Cocteau.	(DR)

Journées du patrimoine : Cap-d'Ail réinvente le genre

Pour la sécurité du Grand Prix, un exercice de secours grandeur nature sera organisé ce vendredi

Mis à jour le 11/05/2018 à 08:29 Publié le 10/05/2018 à 17:00
L'exercice simulera un accident engendrant de nombreuses victimes.

L'exercice simulera un accident engendrant de nombreuses victimes. Photo Cyril Dodergny

Pour la sécurité du Grand Prix, un exercice de secours grandeur nature sera organisé ce vendredi

Un exercice de simulation de secours grandeur nature aura lieu sur le circuit du Grand Prix ce vendredi 11 mai entre 17h20 et 19h30. Le circuit sera fermé à partir de 7 heures du matin, en raison des essais du Grand Prix historique.

Pendant du plan de secours "Novi" (nombreuses victimes) en France, le plan rouge fera l’objet d’un exercice grandeur nature, ce vendredi 11 mai, entre 17h20 et 19h30, à Monaco.

Pas de panique, "dans tous les cas de figure, le circuit rouvrira au public à 19h30", promet l’ACM. Ce plan d’État est voué à être déclenché "si une catastrophe survenait sur une tribune par exemple", détaille le colonel Varo.

La consigne serait alors simple pour les commissaires de piste: rester à leur poste et attendre les ordres de la Direction de course.

Plus de 30 victimes

"C’est un vrai exercice de terrain élaboré d’abord à partir d’un accident sur la piste, à proximité d’une tribune pour générer de nombreux blessés dans le public, et qui impliquera, à un moment donné, une décision forte: l’engagement des secours à proximité mais surtout, comme on aura dépassé les 30 victimes, le déclenchement du plan rouge qui va impliquer l’arrêt de la course", précise le colonel, qui pourra s’appuyer sur 80 militaires et autant de commissaires feu, 10 véhicules dédiés exclusivement aux interventions sur piste, 2 commandos d’extraction, 1 ambulance armée par les sapeurs pompiers. 5 véhicules feu et extraction en cas d’urgence incendie seront aussi disséminés sur des endroits clés du circuit et, comme chaque année, 4 ambulances du SDIS 06 présentes en renfort.

à partir de 1 €


La suite du direct