“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le chef sushi du Buddha-Bar Monte Carlo sacré vice-champion du monde de la disci...

Le plus grand voilier de croisière au monde aperçu au large de la Côte d'Azur

Le nouveau commandant de gendarmerie Nicolas Tasset a pris ses fonctions à Mento...

Procès Pastor, canicule, L'Or des Pharaons: voici votre brief info de ce vendred...

Comment Monaco entend se positionner sur le marché des séniors

PHOTOS. Le prince Albert-II à la rencontre des tribus de la Cité perdue en Colombie

Mis à jour le 22/03/2018 à 10:48 Publié le 22/03/2018 à 10:37
Au cours de son voyage officiel en Colombie, le prince Albert-II est allé à la rencontre des tribus du site de Ciudad Perdida, fondé 800 ans après Jésus Christ

Au cours de son voyage officiel en Colombie, le prince Albert-II est allé à la rencontre des tribus du site de Ciudad Perdida, fondé 800 ans après Jésus Christ Photos César Carrión/Présidence de la république colombienne

PHOTOS. Le prince Albert-II à la rencontre des tribus de la Cité perdue en Colombie

En visite officielle en Colombie, le prince Albert II a découvert le site archéologique, félicitant le président Santos qui a sanctuarisé 400.000 hectares dans cette Sierra Nevada de Santa Marta

Après une première étape à Carthagène, le prince Albert II a poursuivi son voyage officiel en Colombie à Ciudad Perdida (la Cité perdue), un site archéologique d'une ancienne cité de Santa Marta.

En compagnie du président colombien Juan Manuel Santos, lundi, le souverain a visité les lieux découverts en 1972, et supposés fondés 800 ans après Jésus-Christ.

La cité abandonnée est un des trésors du pays, dans cette jungle, territoire ancestral des peuples Kaggaba, Arhuaco, Wiwa et Kankwamo, les tribus locales encore présentes sur ces terres.

Photos César Carrión/Présidence de la république colombienne

"Un exemple à suivre"

La visite princière a coïncidé avec la signature par le président colombien d'un accord de protection de plus de 400.000 hectares dans la Sierra Nevada de Santa Marta, où il n'y aura pas d'exploitation minière. Et où les sources d'eau seront préservées, dans un souci de préservation face aux changements climatiques.

"Un magnifique exemple à suivre par d'autres pays", a déclaré le prince Albert II devant les médias présents qui suivaient la visite de Ciudad Perdida.

Photos César Carrión/Présidence de la république colombienne

"La mesure de protection et de conservation, qui bénéficiera aux peuples indigènes de la région, est un geste merveilleux qui sera important pour le pays et pour cette région."

Au terme de cette visite officielle en Colombie, le souverain a rejoint le Yersin, pour une séquence scientifique des Explorations de Monaco, autour de l'île de Malpelo, dans l'océan Pacifique.

Photos César Carrión/Présidence de la république colombienne
Photos César Carrión/Présidence de la république colombienne
Photos César Carrión/Présidence de la république colombienne

La suite du direct