“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Dès le mois de décembre, seuls les guichets de ces gares de la Côte d'Azur reste...

Contrôles, filtrage maritime, restrictions de circulation : tout ce qu'il faut s...

Pour le Monaco Yacht Show, les plus somptueux navires mouilleront sur le port He...

Un 5e Airbus et 8 lignes de plus pour EasyJet

PHOTOS. La Mairie de Cannes lance une opération insolite (et elle va vous faire ...

PHOTOS. Découvrez l'épatant gala du 41e Festival international du cirque de Monte-Carlo

Mis à jour le 26/01/2017 à 05:03 Publié le 26/01/2017 à 14:40
La troupe Trushin, venue de Moscou avec un impressionnant numéro de sauteurs à la bascule repart avec l'un des deux clowns d'or de la compétition.

La troupe Trushin, venue de Moscou avec un impressionnant numéro de sauteurs à la bascule repart avec l'un des deux clowns d'or de la compétition. Photo JFO

PHOTOS. Découvrez l'épatant gala du 41e Festival international du cirque de Monte-Carlo

La famille princière a décerné mardi soir seize clowns d'or, d'argent et de bronze pour récompenser les 170 artistes engagés dans la 41e édition du festival monégasque

Il y a, dans la langue russe, un néologisme français qui signifie stupéfaction. Il se dit « épatage ». Adjectif choisi pour qualifier la soirée de gala du 41e Festival international du cirque de Monte-Carlo, où tant d'artistes venus de contrées russes ont épaté (en bon français) le public monégasque.

Mention spéciale à la troupe Trushin, du grand cirque d'État de Moscou, qui se prête avec une simplicité déconcertante, à l'art du saut à la bascule. Point d'orgue, le dernier sauteur, juché sur une échasse sur laquelle sont bandées ses chevilles, réussit un quadruple saut périlleux en retombant droit comme un « i ». Renversant, autant pour le public que pour le jury qui a attribué aux Trushin un clown d'or.

La part belle aux acrobates

Même tarif pour le duo ouzbék, Sky Angels, qui a reçu un clown d'or aussi des mains du prince Albert II et de la princesse Stéphanie. À la sangle aérienne, Kristina et Rusten font frissonner l'audience en se suspendant dans le vide l'un à l'autre à la seule force de leur mâchoire. Et sans filet.

La sélection 2017 du Festival, présentée jusqu'à dimanche, fait la part belle cette année à ces numéros d'acrobates trompe-la-mort, dont beaucoup se retrouvent au palmarès de cette 41e édition qui compte seize clowns d'or, d'argent et de bronze. Pour les amateurs du genre, la princesse Stéphanie, présidente du Festival, tient aussi à continuer à présenter sur la piste des numéros de clowns et d'animaux. À ce jeu, avec le dressage complice et comique de ses éléphantes, Erwin Frankello est un maestro. Les spectateurs ne s'y sont pas trompés d'ailleurs en lui offrant le prix du public 2017.

Le sympathique Erwin Frankello propose le numéro de dressage le plus réussi du festival.
Le sympathique Erwin Frankello propose le numéro de dressage le plus réussi du festival. Photo JFO
Les chinois de Xinjiang, athlétiques et poétiques.
Les chinois de Xinjiang, athlétiques et poétiques. Photo JFO
Excellents frères Wolf, trapézistes comiques.
Excellents frères Wolf, trapézistes comiques. Photo JFO
La troupe Trushin récompensée par la famille princière.
La troupe Trushin récompensée par la famille princière. Photo JFO
Qui se cache dans la boîte ?
Qui se cache dans la boîte ? Photo JFO
Les frères Zapashny et leurs fauves.
Les frères Zapashny et leurs fauves. Photo JFO
La princesse Stéphanie, conquise par les Sky Angels, auréolés d'un clown d'or.
La princesse Stéphanie, conquise par les Sky Angels, auréolés d'un clown d'or. Photo JFO
Pluie de confettis pour le grand final de la soirée.
Pluie de confettis pour le grand final de la soirée. Photo JFO

ET aussi notre diaporama

Photos Jean-François Ottonello

à partir de 1 €


La suite du direct