“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

VIDEO. La Fondation Flavien organise son 5e Monaco Trott'N'Roll en faveur de la ...

Dès le mois de décembre, seuls les guichets de ces gares de la Côte d'Azur reste...

Contrôles, filtrage maritime, restrictions de circulation : tout ce qu'il faut s...

Pour le Monaco Yacht Show, les plus somptueux navires mouilleront sur le port He...

Un 5e Airbus et 8 lignes de plus pour EasyJet

Patrimoine : un projet de loi voté le 6 juin

Mis à jour le 20/05/2017 à 05:17 Publié le 20/05/2017 à 05:17
Mercredi, quatre des six élus d'Horizon Monaco ont invité la presse pour évoquer les projets et propositions de loi qui seront à l'ordre du jour des prochaines séances législatives des 6, 20 et 22 juin prochain. Déjà, des points de profonds désaccords se font jour.

Mercredi, quatre des six élus d'Horizon Monaco ont invité la presse pour évoquer les projets et propositions de loi qui seront à l'ordre du jour des prochaines séances législatives des 6, 20 et 22 juin prochain. Déjà, des points de profonds désaccords se font jour. J.D.

Patrimoine : un projet de loi voté le 6 juin

Une étape importante pour préserver et valoriser le patrimoine ou un texte « vidé de sa substance » ? Avant même le vote, les élus ne partagent pas du tout le même point de vue

Il aura fallu sept ans de réflexion et d'échanges entre le Conseil national et le gouvernement pour qu'un projet de loi sur le patrimoine soit enfin voté. Et sept ans, c'est long quand une partie de la population s'est tant émue de la démolition du Sporting d'hiver, du Palais de la plage mais aussi de pâtés de maison entiers peut-être pas exceptionnels architecturalement mais toutefois charmants…

Alors, depuis l'initiative de Michèle Dittlot, à l'époque présidente de la commission Culture et Patrimoine sous la présidence de Jean-François Robillon, des tonnes de vieilles pierres ont fini en gravats.

Six mois après le 6 juin - date de la prochaine séance législative -, le projet de loi...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct