“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Tant que me contentieux n'est pas réglé, tout aménagement immobilier est impossible.

Contentieux avec Isola 2000 : nouvelle charge de Riccobono

Le jardin suscite la curiosité des enfants.

Beaulieu : Hélène et le jardin de curiosités

Le nombre de tomes de la procédure démontre l'activité déployée par les enquêteurs.

Un mélange d'amateurisme et de cupidité

Olivier Dassault, président du groupe d'amitié franco-monégasque, entouré de la députée de la 4e circonscription des A.-M., Alexandra Valetta-Ardisson et de Stéphane Valeri, président du Conseil national.	(DR)

Échanges de bons procédés entre élus monégasques et français

Isabelle Lombardot, directeur du Pavillon Bosio, entourée de Mme l'Ambassadrice de France à Monaco, du maire et des membres du Conseil communal, de Stéphane Valéri, président du Conseil national, de Patrice Cellario, conseiller de gouvernement-ministre de l'Intérieur, et de Claude Rosticher.

Récompense pour Isabelle Lombardot, directeur du Pavillon Bosio

Opéra : l'enchantement de Cendrillon

Mis à jour le 30/10/2017 à 05:05 Publié le 30/10/2017 à 05:04
La cantatrice Cecilia Bartoli a magnifié Cenerentola de Rossini, hier, accompagnée de l'orchestre « Les Musiciens du Prince ».

La cantatrice Cecilia Bartoli a magnifié Cenerentola de Rossini, hier, accompagnée de l'orchestre « Les Musiciens du Prince ». Alain Hanel/OpéraMonte-Carlo et W. Hösl

Opéra : l'enchantement de Cendrillon

Un vrai conte de fée se déroule depuis hier sur la scène de l'opéra, autour de Cecilia Bartoli

Il était une fois une chanteuse prénommée Cecilia, sur le berceau de laquelle s'étaient penchées les bonnes fées. Elle était si douée, si admirée de par le monde, qu'un souverain l'accueillit dans sa Principauté et l'entoura d'un orchestre joliment appelé « Les Musiciens du Prince ». Visiblement, elle était heureuse de son sort. C'est alors que, voulant poursuivre...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct