“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

À Beausoleil, plus de 600 personnes ont exulté au coup de sifflet final au cœur de la fan zone.

La fièvre des grands jours de Monaco à Menton

Sur le sol, les manifestants ont représenté des corps avec la mention « Déportés ». Dans le cortège de milliers de personnes, beaucoup brandissaient des banderoles et affiches avec des slogans aiguisés. Le tout sous le regard attentif des policiers et carabiniers italiens. Parmi ceux qui ont pris le micro, un migrant malien critique à l'égard de la politique italienne.

Là pour que les frontières ne soient plus un mur

L'expérience du «BrickLive Christmas »pourrait être renouvelée au Grimaldi Forum.

Des milliers de briques LEGO au Grimaldi Forum pour Noël

Le Monte-Carlo Jazz Festival se dévoile avant l'heure

Restaurateurs effrayés, mesures de sécurité, orages dans l'air: voici votre brie...

On vous dit tout sur le polo blanc obligatoire à l'école de la Condamine l'an prochain

Mis à jour le 12/07/2018 à 08:00 Publié le 12/07/2018 à 09:00
A la rentrée précédente, les enfants n’avaient pas l’air traumatisés, même si, d’après les parents, la qualité et la coupe laissaient à désirer.

A la rentrée précédente, les enfants n’avaient pas l’air traumatisés, même si, d’après les parents, la qualité et la coupe laissaient à désirer. Photo Jean-François Ottonello

On vous dit tout sur le polo blanc obligatoire à l'école de la Condamine l'an prochain

L’expérimentation avait été lancée à la rentrée dernière sur quelques classes de cette école. L’année prochaine, ce sont tous les élèves de l’établissement qui adopteront le code vestimentaire.

À la rentrée dernière, à l’école de la Condamine, quelque 210 bambins arboraient un polo blanc avec un écusson. Pas tout à fait un uniforme, plutôt un code vestimentaire.

À l’époque, l’affaire avait fait réagir. Sur notre page Facebook, les parents étaient...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

Ok En savoir plus et gérer ces paramètres