“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Studios de la Victorine, budget de la Sécu, arrivée de l'automne: voici votre br...

Ces passionnés ont remis à flot des navires à l'abandon

Zéro déchet en cuisine, opération de police d'envergure, tribune contre les viol...

L'attaquant italien Pellegri a joué 45 minutes face à Hyères.

Monaco II toujours sans succès Cannes : vite fait, bien fait

Trott'N'Roll : une journée orangée contre le cancer

Monte-Carlo Fighting Trophy : la consécration

Mis à jour le 04/07/2017 à 05:17 Publié le 04/07/2017 à 05:17
À gauche : le Niçois Grégory Grossi décroche son 2e titre mondial. À droite : Gareth Wittstock remettait la coupe Peace and sport au champion du monde Eddy  Slimani.

À gauche : le Niçois Grégory Grossi décroche son 2e titre mondial. À droite : Gareth Wittstock remettait la coupe Peace and sport au champion du monde Eddy Slimani. MCFT

Monte-Carlo Fighting Trophy : la consécration

Sous le regard attentif de nombreuses personnalités, l'événement a tenu toutes ses promesses en terme de spectacle, dont un KO mémorable infligé par le Français Eddy Slimani

Le Monte-Carlo Fighting Trophy, qui se tenait vendredi dernier, a remporté un succès phénoménal. Qu'il soit décliné en Masters ou en Trophy, le Monte-Carlo Fighting est désormais, après cette 4e édition, consacré par les spécialistes comme un événement international incontournable du kickboxing ou du muaythaï, intégrant la famille des prestigieux rendez-vous sportifs de la Principauté.

Présidé par Félicia Pouget, entourée de Cécile Gélabale, vice-présidente, et du directeur général, Claude Pouget, le Monte-Carlo Fighting Trophy présentait, en présence d'un public nombreux et enthousiaste, un plateau exceptionnel avec quatre championnats du monde au programme. L'événement était retransmis en exclusivité sur SFR...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct