“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Un 5e Airbus et 8 lignes de plus pour EasyJet

Tous les arrêts continueront à être desservis sur la ligne Nice-Breil-Cuneo.

SNCF : gare à la suppression de guichets sur les lignes

Sacrée bande de chanteurs à pétrolettes : la compagnie ON/OFF a fait le show hier dans les services.

Il y a les livreurs de fleurs. Eux, ce sont... les chansons

Jérôme Michon et Antoine Herboux ont conçu une programmation qui commence dès demain au casino.	(DR)

Beaulieu : la Quinte artistique et ses petits

C'est le directeur du Centre méditerranéen, Gilles Capadoro, qui a dirigé la visite de l'amphithéâtre Jean-Cocteau.	(DR)

Journées du patrimoine : Cap-d'Ail réinvente le genre

Monaco tombe de haut

Mis à jour le 18/10/2017 à 05:23 Publié le 18/10/2017 à 05:23
Falcao face à Pepe : malgré l'ouverture du score du Colombien, Besiktas a eu le dernier mot...

Falcao face à Pepe : malgré l'ouverture du score du Colombien, Besiktas a eu le dernier mot... Jean-François Ottonello

Monaco tombe de haut

Après une nouvelle défaite à domicile contre Besiktas (2-1), consécutive à celle de Porto (3-0), les Monégasques s'éloignent un peu plus d'une qualification en huitièmes de finale

Dans l'idéal, il fallait gagner contre Besiktas. Mais surtout, ne pas perdre hier soir, après une série de trois matches sans victoire toutes compétitions confondues, et un seul petit point au compteur en Ligue des champions.

Monaco y a cru. Quatre minutes exactement. Quand Falcao a ouvert le score sur une action de classe - son 13e but de la saison -, on pensait les astres enfin alignés en faveur de l'ASM (30'). Mais cela n'a donc duré que quatre petites minutes, le temps qu'il a fallu à Besiktas pour égaliser grâce à Tosun. Un coup franc joué rapidement et Talisca déchirait le milieu monégasque complètement attentiste. Il trouvait Quaresma décalé qui centrait...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct