“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS. Les Grands Appartements du Palais princier ont attiré les foules aux Jou...

Les gagnants du concours de la photographie sous-marine sont...

"Il y a encore plein de mystères": Gildo Pastor, le fils d'Hélène, raconte avoir...

Le tram arrive à l'aéroport, pour une phase de tests

Le lancer de haches, ça vous tente ?

Migrants : leur vie dans le centre du parc Roja

Mis à jour le 17/08/2016 à 05:03 Publié le 17/08/2016 à 05:03
Scènes de vie quotidienne au centre du parc Roja, qui accueille 600 personnes.

Migrants : leur vie dans le centre du parc Roja

À quelques kilomètres du centre de Vintimille, 600 hommes vivent dans cet endroit géré par la Croix-Rouge italienne, synonyme d'un lit, d'un repas, d'une assistance ou de soins

Un camion bleu s'est garé sur le bas-côté de la route. À l'intérieur, quelques policiers attendent. D'autres sont dehors. Derrière leurs lunettes fumées, ils assistent à un ballet qui se répète tout au long de la journée ici, à quelques kilomètres du centre de Vintimille.

De jeunes hommes, souvent par groupe de trois ou quatre, passent un grand portail gris. D'autres en sortent. À côté d'eux, le vent chaud agite un grand drapeau blanc frappé d'une croix rouge. Les garçons viennent de pénétrer dans le centre géré par la Croix-Rouge du parc Roja, dans une zone industrielle qui fait face aux montagnes arides de la Roya. Ouvert le 9 juillet dernier, l'endroit accueille, en ce moment, 600 personnes. Pour vingt personnels de la Croix-rouge et des bénévoles.

Préfabriqués, lits, douches, cours

Dix heures viennent de sonner, hier, et une longue queue s'étend au...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct