“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS. Découvrez le nouveau look de l'hôtel Columbus (et c'est chic!)

Des élus de la Côte d'Azur s'inquiètent de la fermeture supposée de certaines ga...

Fermeture d'une classe de CP à Breil-sur-Roya : le combat s'enlise

PHOTOS. L'ultime prise d'armes du colonel Fringant au Palais princier

«Certains n'ont pas intérêt à chercher du travail.  »	(François Vignola)

Côté restaurateurs : Macron a raison

Mieux connaître les fonds marins est crucial

Mis à jour le 25/04/2017 à 05:08 Publié le 25/04/2017 à 05:08

Mieux connaître les fonds marins est crucial

L'Organisation hydrographique internationale tient sa première assemblée en Principauté, en présence des représentants de 85 états membres. Leur but : mieux cartographier pour protéger

On connaît mieux la surface de la Lune ou de Mars que nos fonds marins. » Cette phrase pourrait être un dicton tant elle a été utilisée à de multiples reprises. Mais elle n'en demeure par moins le reflet d'une réalité qu'ont dénoncée plusieurs intervenants, dont le prince Albert II, à l'ouverture de la première assemblée de l'OHI, hier à l'auditorium Rainier-III. Un événement qui remplace les traditionnelles conférences hydrographiques.

« Un bateau qui ne connaît pas la profondeur de l'eau dans laquelle il navigue peut rencontrer...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct