“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La Société monégasque d’assainissement fête ses 80 ans d'existence avec le princ...

Cette association lance un appel à souscription pour financer un livre sur les p...

PHOTOS. Voici les plus beaux palaces flottants récompensés au gala inaugural du ...

La 14e édition de La Nuit du pays mentonnais aura lieu samedi 29 septembre.	(Archives L. B.)

Des anciennes voitures sportives réunies pour une balade touristique

La classe de CP de Fanny Gorgol a reçu la visite du maire, Patrick Césari.

235 dictionnaires offerts aux élèves de CP et CM2

Maladies des valves cardiaques : quel traitement ?

Mis à jour le 04/03/2017 à 05:18 Publié le 04/03/2017 à 05:18
Le Pr Dreyfus implantant une valve aortique. 	(Doc C.C.T. de Monaco)

Maladies des valves cardiaques : quel traitement ?

à la une La bonne prothèse, en utilisant la technique optimale, et adaptée à chaque patient. Les meilleurs spécialistes mondiaux réunis à Monaco autour de ces questions

C'est un des effets de l'accroissement de l'espérance de vie : les atteintes des valves cardiaques, au premier rang desquelles le rétrécissement aortique et l'insuffisance mitrale, liés à l'âge, augmentent. Le seul traitement des valvulopathies sévères est l'intervention - chirurgicale ou par voie percutanée - pour « réparer » la valve ou la remplacer par une prothèse. Aujourd'hui, l'enjeu pour tous les spécialistes mobilisés contre ces pathologies, chirurgiens cardiaques, cardiologues interventionnels, mais aussi radiologues, ou encore anesthésistes est de traiter de la manière la plus efficace, tout en...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct