“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS. Les Grands Appartements du Palais princier ont attiré les foules aux Jou...

Les gagnants du concours de la photographie sous-marine sont...

"Il y a encore plein de mystères": Gildo Pastor, le fils d'Hélène, raconte avoir...

Le tram arrive à l'aéroport, pour une phase de tests

Le lancer de haches, ça vous tente ?

Mais où sont donc passées les attractions de l'été à Monaco?

Mis à jour le 31/07/2017 à 16:55 Publié le 31/07/2017 à 17:15
Le quai Albert-Ier est un peu désert cet été...

Le quai Albert-Ier est un peu désert cet été... Cyril Dodergny

Mais où sont donc passées les attractions de l'été à Monaco?

Mises à part les quatre soirées de feux d'artifice, suivies à chaque fois d'un concert, l'été aura été étrangement calme sur le quai Albert-Ier. Des résidents s'en émeuvent, le maire s'explique

La deuxième belle soirée de l'été, samedi, composée d'un feu d'artifice pyromélodique et d'un concert « Tribute to The Rolling Stones », ne comblera pas la frustration de nombreux résidents de la Principauté.

Le message que nous a envoyé un lecteur sous le pseudonyme « Monaco and Co » résume à lui seul l'état d'esprit de beaucoup de parents : « Nous constatons avec tristesse et déception que, cette année, le port de Monaco n'accueille plus les manèges et les activités qui faisaient le bonheur des enfants. Certes, il y a un joli carrousel, un parcours et des trampolines, mais où sont passés les parcours tyroliennes, les barques aquatiques, les bulles remplies d'air ? »

Et toutes les autres attractions qui animaient, chaque été, le quai Albert-Ier ?

Nous avons posé la question à la mairie de Monaco, qui a la gestion de la partie haute des quais, celle du dessous relevant du gouvernement.

"Espace de promenade extraordinaire"

Le maire Georges Marsan apporte plusieurs éléments de réponse justifiant la décision de réduire au minimum les attractions de l'été sur le port.

"Depuis plusieurs années, assure-t-il, les résidents nous disent qu'il y a trop de manifestations sur le port, qu'ils ne disposent plus d'espaces publics pour se promener, laisser les enfants faire du vélo ou de la trottinette, comme c'était le cas par le passé. La première raison de ce choix est donc de laisser libre ce lieu de détente et de balade. Cet espace est une promenade extraordinaire pour nos résidents."

La seconde raison est plus prosaïque. Elle relève du coût des mesures de sécurité rendues nécessaires depuis les attentats de Paris et, surtout, de Nice. La délimitation des lieux de rassemblement du public, à l'occasion notamment du village de Noël, de la foire attraction ou du Concours international de feux d'artifice pyromélodiques, avec fouille systématique des visiteurs, a un coût : 300.000 €. Georges Marsan a donc tranché : la foire attraction, le village de Noël et les feux d'artifice sont conservés, le village d'été sacrifié.

Et puis, une raison subsidiaire est avancée par le maire de Monaco : "Ces dernières années, j'ai souvent entendu les gens râler au sujet de ces attractions installées l'été sur le port, qui étaient jugées trop chères et pas toujours satisfaisantes."

Tous ne partagent pas le même avis. Les attractions sont regrettées, tout autant que les buvettes, les apéros concerts « à des heures respectables », dont « les sonorités latinos et pop rock faisaient la joie des familles locales et de passage », ajoute ce lecteur.

L'absence des pavillons accueillant bars et snacks sur la partie nord de l'esplanade, le maire la regrette également mais l'explique par un retard de livraison dû aux travaux d'aménagement du musée de l'automobile et du parking. "Un appel d'offres sera lancé à la rentrée pour l'été prochain", assure-t-il.

Plus d'animations ponctuelles

En outre, la mairie compte multiplier, à l'avenir, l'accueil de manifestations ponctuelles sur la partie sud du quai Albert-Ier, au-dessus de La Rascasse. À l'image, dans la première quinzaine de juillet, de la démonstration de saut à la perche avant le meeting Herculis et du week-end dédié au street-art.

La mairie devra sans doute aussi imaginer des manifestations intéressant les enfants.

"Cette année, regrette cet internaute monégasque, les concerts sont à 22 h 30 et, vu le manque cruel d'activités estivales pour les enfants, on voit bien qu'ils ne sont pas la priorité de la saison!"

Quelques exemples d’attractions qui, jusqu’à l’été dernier, faisaient la joie des enfants et de leurs parents.
Quelques exemples d’attractions qui, jusqu’à l’été dernier, faisaient la joie des enfants et de leurs parents. Photos archives Michael Alesi

à partir de 1 €


La suite du direct