“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Plus grand voilier de croisière, harkis, pneus immergés: voici votre brief info ...

Le chef sushi du Buddha-Bar Monte Carlo sacré vice-champion du monde de la disci...

Le plus grand voilier de croisière au monde aperçu au large de la Côte d'Azur

Le nouveau commandant de gendarmerie Nicolas Tasset a pris ses fonctions à Mento...

Procès Pastor, canicule, L'Or des Pharaons: voici votre brief info de ce vendred...

L'utilisation des animaux dans le cirque dénoncée à la frontière de Monaco

Mis à jour le 21/01/2018 à 17:32 Publié le 21/01/2018 à 17:29
Le Collectif animalier 06 a dénoncé l'utilisation des animaux dans le cirque à la frontière monégasque.

Le Collectif animalier 06 a dénoncé l'utilisation des animaux dans le cirque à la frontière monégasque. Photo Jean-François Ottonello

L'utilisation des animaux dans le cirque dénoncée à la frontière de Monaco

Le Collectif animalier 06 a organisé une manifestation à Cap-d'Ail, ce dimanche après-midi, juste avant la frontière avec la Principauté, pour dénoncer l'utilisation des animaux dans le cirque. Une mobilisation habituelle, depuis des années, au moment où se déroule le Festival international du cirque de Monte-Carlo.

Entre 13h et 16h, sept militants du Collectif animalier 06 ont distribué des tracts aux automobilistes se rendant à Monaco, afin de leur expliquer pourquoi ils s'opposent à ce que les animaux soient utilisés dans le cirque en général, et en particulier lors du festival international qui se tient en Principauté tout au long de la semaine.

Parmi eux, Viviane Nervo. Cette défenseuse de la cause animale en est persuadée: "A terme, il n'y aura plus d'animaux dans les cirques. Le vent tourne. Même un petit-fils Bouglione a décidé d'arrêter."

La militante du Collectif animalier, en réponse à l'interview de la princesse Stéphanie publiée vendredi dans nos colonnes, dans laquelle elle expliquait pourquoi elle se battrait "jusqu'au bout pour que le cirque demeure avec les animaux", assure que "les mentalités changent. Vous trouvez qu'enfermer des animaux sauvages toute leur vie, c'est bien les traiter?"

Samedi prochain, le Collectif animalier 06 reviendra manifester au même endroit, pour les mêmes raisons.


La suite du direct