“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Avec les animaux, les cirques vont dans le mur

Sur scène cet été à Bangkok en Thaïlande, où la troupe s'est produite pour la première fois à l'occasion d'une tournée en Asie.	(DR)

Les Petits chanteurs reprennent du service

Rencontre musicale à ne pas manquer aujourd'hui

Les jeunes de l'EMJ ont participé  dernièrement à la rénovation des locaux avenue de la Lodola.

Cap sur les vacances de la Toussaint pour les 11-14 ans de l'EMJ

J.-L. Biamonti : La SBM est en voie de redressement

Lisa Caussin-Battaglia, la philosophe qui en Jet

Mis à jour le 12/09/2017 à 05:22 Publié le 12/09/2017 à 05:22
« Je ne suis pas satisfaite, je veux toujours mieux faire. »

« Je ne suis pas satisfaite, je veux toujours mieux faire. » DR

Lisa Caussin-Battaglia, la philosophe qui en Jet

À 22 ans, la Monégasque réussit aussi bien dans les études que sur l'eau où elle est devenue vice-championne de France de Jet à bras en août dernier et laisse entrevoir un beau potentiel

Elle a beau porter le 666 en compétition, ses traits angéliques trahissent sa timidité et sa douceur. À 22 ans, Lisa Caussin-Battaglia mène une vie de « contradictions ». Diplômée d'un Master 2 en philosophie cette année, la Monégasque est également devenue vice-championne de jet à bras à Moissac, fin août. « Ça interpelle toujours les gens, confie-t-elle. J'ai un profil qui sort de la norme. »

Deux passions bien différentes découvertes en septembre 2011, année qui marque son entrée en Terminale. La première résulte d'une rencontre avec un professeur extraordinaire. « Je voulais devenir professeur de littérature puis j'ai découvert la philosophie en Terminale et j'ai adoré. Depuis, je veux transmettre mon amour pour cette matière comme ce prof, M. Vinci, le fait...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct