“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS. Le pilote monégasque Charles Leclerc fête son arrivée dans l'écurie Ferr...

VIDÉO. Charles Leclerc débarque à Monaco en Ferrari 488 Pista... C'est le plus p...

Tant que me contentieux n'est pas réglé, tout aménagement immobilier est impossible.

Contentieux avec Isola 2000 : nouvelle charge de Riccobono

Le jardin suscite la curiosité des enfants.

Beaulieu : Hélène et le jardin de curiosités

Le nombre de tomes de la procédure démontre l'activité déployée par les enquêteurs.

Un mélange d'amateurisme et de cupidité

Liquidation totale sur les agrumes et les fleurs

Mis à jour le 08/03/2018 à 05:13 Publié le 08/03/2018 à 05:13
Dès l'ouverture de la vente, une longue file d'attente s'était déjà formée à l'entrée des jardins Biovès.

Dès l'ouverture de la vente, une longue file d'attente s'était déjà formée à l'entrée des jardins Biovès. Jean-Sébastien Gino-Antomarchi

Liquidation totale sur les agrumes et les fleurs

Hier, sept tonnes d'agrumes et des centaines de cagettes de fleurs ont été vendues en quelques heures à des prix cassés. Une tradition, après la clôture de la 85e édition, qui ne se perd pas...

À Nice, la tradition veut que le roi du Carnaval termine sur le bûcher. De statut d'icône d'une quinzaine de festivités, il est réduit à l'état de cendres. Fin en apothéose, dira-t-on. À Menton, les agrumes, rois de la Fête du citron, subissent un autre sort. Ils se liquéfient ou se gélifient au profit de jus, de vins et autres exquises confitures.

Là aussi, c'est une question de pure tradition. Après le troisième et dernier corso, sonnant la fin du millésime Bollywood, c'est la vente d'agrumes à prix cassés qu'attendent avec une...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct