“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La Société monégasque d’assainissement fête ses 80 ans d'existence avec le princ...

Cette association lance un appel à souscription pour financer un livre sur les p...

PHOTOS. Voici les plus beaux palaces flottants récompensés au gala inaugural du ...

La 14e édition de La Nuit du pays mentonnais aura lieu samedi 29 septembre.	(Archives L. B.)

Des anciennes voitures sportives réunies pour une balade touristique

La classe de CP de Fanny Gorgol a reçu la visite du maire, Patrick Césari.

235 dictionnaires offerts aux élèves de CP et CM2

Licenciements à Lété: vers un départ plus digeste

Mis à jour le 11/08/2017 à 11:12 Publié le 11/08/2017 à 05:05
Soudés depuis le début, les ex-salariés de Lété n’envisageaient pas de laisser leurs représentants seuls face à l’inspecteur du travail.

Soudés depuis le début, les ex-salariés de Lété n’envisageaient pas de laisser leurs représentants seuls face à l’inspecteur du travail. Photo L.M.

Licenciements à Lété: vers un départ plus digeste

La direction du restaurant, qui souhaite procéder au licenciement économique de dix-sept employés, a accepté de revoir sa copie et d'envisager des conditions de départ plus acceptables

Un certain soulagement. C'est ce que ressentent les salariés de ce restaurant de la darse sud du Port Hercule. Pourtant, hier matin, les mines étaient renfrognées, les traits tirés… Sur leurs polos blancs, ils avaient écrit au marqueur et à la peinture noire le nombre 17, comme autant d'employés licenciés, comme autant de familles sur le carreau. Ils s'étaient donné rendez-vous devant la Direction du travail.

Tous brutalement licenciés le 26 juillet dernier pour motif économique, ils étaient venus accompagner leurs collègues...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct