“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Vous cherchez du travail? Voici un des secteurs qui recrute le plus dans la régi...

Contrôles routiers, OGC Nice contre Montpellier, prolonger les vacances: voici v...

Avec les animaux, les cirques vont dans le mur

Sur scène cet été à Bangkok en Thaïlande, où la troupe s'est produite pour la première fois à l'occasion d'une tournée en Asie.	(DR)

Les Petits chanteurs reprennent du service

Rencontre musicale à ne pas manquer aujourd'hui

Les six cents qui feront le mur avec Anthony Alberti

Mis à jour le 02/04/2016 à 05:14 Publié le 02/04/2016 à 05:14
Anthony Alberti, alias Mr OneTeas, est à l'initiative d'un projet qui s'inscrit dans la démarche d'Inside Out Project déjà réalisé dans quelque 112 pays.

Anthony Alberti, alias Mr OneTeas, est à l'initiative d'un projet qui s'inscrit dans la démarche d'Inside Out Project déjà réalisé dans quelque 112 pays. Michael Alesi

Les six cents qui feront le mur avec Anthony Alberti

L'artiste a pris son appareil pour photographier les « gens qui font Monaco ». Des portraits de 91X134 cm vont être tirés à New York et collés sur un bâtiment monégasque fin avril

Six cents portraits en noir et blanc sur une façade d'immeuble pour présenter le vrai visage de la Principauté. Ce n'est pas un projet fou. Mais l'œuvre d'Anthony Alberti, artiste indépendant qui s'inscrit dans la démarche de Inside Out Project, vaste opération artistique à laquelle ont déjà participé 200 000 personnes dans quelque 112 pays.

Ceux qui le connaissent savent que les initiatives les plus audacieuses appartiennent au champ du possible de l'artiste, alias Mr OneTeas.

En collant sur une façade d'immeuble 600 portraits en noir et blanc de...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct