“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

VIDEO. La Fondation Flavien organise son 5e Monaco Trott'N'Roll en faveur de la ...

Dès le mois de décembre, seuls les guichets de ces gares de la Côte d'Azur reste...

Contrôles, filtrage maritime, restrictions de circulation : tout ce qu'il faut s...

Pour le Monaco Yacht Show, les plus somptueux navires mouilleront sur le port He...

Un 5e Airbus et 8 lignes de plus pour EasyJet

Les récipiendaires turbiasques récompensés par un médaille du travail

Mis à jour le 07/10/2016 à 05:07 Publié le 07/10/2016 à 05:07
Le maire, Jean-Jacques Raffaele, a souligné les efforts d'adaptation nécessités par de si longues carrières : 36 ans à la Barclays (Monaco) pour Elizabeth Etes et 30 ans pour Mauro Musumurra (Renault Menton).

Le maire, Jean-Jacques Raffaele, a souligné les efforts d'adaptation nécessités par de si longues carrières : 36 ans à la Barclays (Monaco) pour Elizabeth Etes et 30 ans pour Mauro Musumurra (Renault Menton). M.-E.C.

Les récipiendaires turbiasques récompensés par un médaille du travail

Conformément au rituel qu'il a institué depuis son élection, le maire de La Turbie avait organisé, mardi soir, une petite cérémonie conviviale de remise de diplômes de Médailles du travail aux récipiendaires turbiasques 2016, en présence d'élus municipaux.

Sur les six récipiendaires, deux avaient pu se rendre à l'invitation du maire. Mauro Musumarra, Italien venu de sa Sicile natale en 1986, est depuis lors employé au garage Renault, à Menton, où il est actuellement électro-mécanicien - il a reçu la Médaille de vermeil. Élisabeth Etes, Turbiasque, est entrée en 1980 à la Barclays de Monaco, où elle s'occupe...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct