“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'homme aux 28 millions de livres vendus

La plus célèbre des «Mamies» mentonnaises, Eliane Vassalo.	(DR)

Élection de Super Mamie : appel à candidatures

Yvette Ferrier, indissociable du refuge de Fontanalbe et impatiente de retrouver ses équipiers et les randonneurs.

Vers la voie sacrée, le refuge de Fontanalbe inauguré

Les éditions de la Sarriette lancent les journaux-mémoires

Les tout-petits profitent de la crèche à Cap-d'Ail. Ici avec le maire et Pascale Spagli, élue déléguée à la petite enfance et une partie du personnel.

Cap-d'Ail : douce reprise de la crèche

Les négociations avec l'UE continuent, Brexit ou pas

Mis à jour le 25/06/2016 à 05:06 Publié le 25/06/2016 à 05:06
Le ministre d'État Serge Telle (à droite) et Gilles Tonelli, conseiller de gouvernement-ministre des Relations extérieures et de la Coopération, ont répondu hier aux questions des journalistes locaux.

Le ministre d'État Serge Telle (à droite) et Gilles Tonelli, conseiller de gouvernement-ministre des Relations extérieures et de la Coopération, ont répondu hier aux questions des journalistes locaux. J.D.

Les négociations avec l'UE continuent, Brexit ou pas

Si la décision du Royaume-Uni risque de ralentir les discussions entre Monaco et Bruxelles, le ministre d'État estime que l'approche politique pourrait jouer en faveur de la Principauté

Un coup de tonnerre ». C'est ainsi que le ministre d'État Serge Telle analysait le Brexit, hier midi. « On voit bien que ce désamour entre les peuples européens et l'Europe ne date pas d'hier. Il va devoir être question d'une nouvelle Europe, qui devra respecter davantage les choix et les libertés de chaque État. Il existe certes un risque de voir l'Europe se désintégrer. Mais nous avons peut-être une chance qu'elle se redéfinisse sur autre chose que l'uniformité technocratique. »

Et c'est là que Monaco a une carte à jouer. En effet, la...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct