“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS. Le pilote monégasque Charles Leclerc fête son arrivée dans l'écurie Ferr...

VIDÉO. Charles Leclerc débarque à Monaco en Ferrari 488 Pista... C'est le plus p...

Tant que me contentieux n'est pas réglé, tout aménagement immobilier est impossible.

Contentieux avec Isola 2000 : nouvelle charge de Riccobono

Le jardin suscite la curiosité des enfants.

Beaulieu : Hélène et le jardin de curiosités

Le nombre de tomes de la procédure démontre l'activité déployée par les enquêteurs.

Un mélange d'amateurisme et de cupidité

Les gendarmes intensifient les contrôles sur les routes des Alpes-Maritimes

Mis à jour le 09/03/2018 à 07:54 Publié le 09/03/2018 à 05:09
Les 25 points de contrôle - ici sur l'autoroute A8 - ont permis, hier, d'intercepter de nombreux motards en vitesse excessive ou ayant commis des infractions.

Les 25 points de contrôle - ici sur l'autoroute A8 - ont permis, hier, d'intercepter de nombreux motards en vitesse excessive ou ayant commis des infractions. Photo Eric Ottino

Les gendarmes intensifient les contrôles sur les routes des Alpes-Maritimes

Quatre-vingt-cinq militaires étaient mobilisés, hier, pour une vaste opération de contrôle de vitesse. Le but: prévenir les comportements dangereux, au lendemain d'un nouveau drame sur l'A8

À deux jours des retours de vacances, et au lendemain d'un nouvel accident mortel sur les routes du département, la gendarmerie a lancé, hier, une vaste opération de contrôle.

Quatre-vingt-cinq gendarmes étaient déployés sur l'A8 - théâtre du dernier accident - mais aussi à Sophia Antipolis, dans la Roya, dans l'arrière-pays mentonnais, ou dans la vallée du Var. Vingt-cinq points de contrôle au total.

L'opération a débuté dès 7 heures du matin. "L'horaire est sciemment choisi, confie le lieutenant-colonel Henri-Louis...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct