“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Studios de la Victorine, budget de la Sécu, arrivée de l'automne: voici votre br...

Ces passionnés ont remis à flot des navires à l'abandon

Zéro déchet en cuisine, opération de police d'envergure, tribune contre les viol...

L'attaquant italien Pellegri a joué 45 minutes face à Hyères.

Monaco II toujours sans succès Cannes : vite fait, bien fait

Trott'N'Roll : une journée orangée contre le cancer

Les artificiers australiens heureux de clore le festival

Mis à jour le 12/08/2017 à 05:19 Publié le 12/08/2017 à 05:19
Shayne Lewis (ici, à gauche) en pleins préparatifs, hier après-midi, au quai Rainier-III. Son équipe participe pour la première fois au festival.

Shayne Lewis (ici, à gauche) en pleins préparatifs, hier après-midi, au quai Rainier-III. Son équipe participe pour la première fois au festival. Michael Alesi

Les artificiers australiens heureux de clore le festival

La société Howard & Sons Pyrotechnics se chargera, dès 21 h 30 ce soir, de tirer le quatrième et dernier feu d'artifice du concours. La soirée sera ponctuée par l'annonce du palmarès

Le plaisir de tirer un feu d'artifice pour la première fois de sa vie à Monaco n'est pas dissimulé. « Quand j'étais tout petit, je m'amusais à allumer des pétards et partir en courant, se souvient Shayne Lewis, responsable de l'organisation des feux d'artifice pour la société australienne Howard & Sons Pyrotechnics. Mon oncle m'a transmis le virus et je me retrouve aujourd'hui à proposer un spectacle pyrotechnique dans ce lieu incroyable ».

à 45 ans, cet Australien amoureux des feux d'artifice découvre la...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct