“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le chef sushi du Buddha-Bar Monte Carlo sacré vice-champion du monde de la disci...

Le plus grand voilier de croisière au monde aperçu au large de la Côte d'Azur

Le nouveau commandant de gendarmerie Nicolas Tasset a pris ses fonctions à Mento...

Procès Pastor, canicule, L'Or des Pharaons: voici votre brief info de ce vendred...

Comment Monaco entend se positionner sur le marché des séniors

Le Rallye du coeur vous promène samedi dans Monaco pour la bonne cause!

Mis à jour le 27/04/2016 à 05:07 Publié le 30/04/2016 à 10:30
Toute la journée, des tours de ville en voiture de collection seront proposés au public.

Toute la journée, des tours de ville en voiture de collection seront proposés au public. Photo DR

Le Rallye du coeur vous promène samedi dans Monaco pour la bonne cause!

Samedi 30 avril, de sublimes voitures de collections, tout droit sorties des grands classiques du cinéma, promèneront les passants à travers la ville. Le tout pour financer des projets humanitaires.

Une Jaguar Type E Cabriolet, comme celle de la princesse Grace? Une Ferrari rouge pétante à la Magnum? Et pourquoi pas une Rolls Royce Corniche Cabriolet, histoire de parader avec sa belle ?

L'association Monaco Disease Power vous offre une occasion idéale de remonter le temps au volant des plus grands classiques des voitures de collection.

Le principe du Rallye du cœur: faire tester au public des voitures de légende, à la place du conducteur ou du passager, pour récolter des fonds.

L'espace d'un instant, vous pourrez vous imaginer au volant de la Citroën DS Cabriolet Chapron de Brad Pitt et Angelina Jolie, de la Mercedes 190 SL de la princesse Grace, de la Porsche 356 Speedster de James Dean ou encore des mythiques voitures d'Amicalement Vôtre.

Onze véhicules seront stationnés sur la place du Casino pour le plus grand plaisir des passionnés comme des novices. Toutes prêtes à être essayées par les curieux.

"Nous voulions partager la beauté de nos "bébés" avec le public", explique Fabrice Le Roy, propriétaire de Rent-a-Car Classic et partenaire de l'opération. Nous avons choisi des modèles phares et il y en a pour tous les goûts. C'est l'occasion de parler d'un sujet grave, la maladie, tout en se faisant plaisir."

Pour la Maison d'Amélie

Grâce à Fabrice Leroy et sa flotte de rêve, l'événement devrait, comme lors de sa précédente édition, remporter un joli succès.

C'est grâce à une émouvante histoire que le projet a vu le jour. "Il est né par la force des choses. L'enfant d'un de mes amis est autiste. Je me suis intéressé à cette cause et me suis rapproché de l'association. C'est un lien indispensable pour les familles. S'impliquer dans une cause, cela a beaucoup de sens mais celle-ci encore plus pour moi", poursuit le propriétaire de ces voitures de légende.

L'opération débutera à 11 h sur la place du Casino, en présence de personnalités monégasques.

Les voitures conduiront alors les enfants de l'association pour une grande parade le long du circuit de F1, avant de reprendre place à leur point de départ pour le début des balades.

L'intégralité des bénéfices servira aux différentes actions de l'association, plus spécialement la Maison d'Amélie. Il s'agit d'un gîte d'accueil installé à Annot et destiné aux enfants souffrant d'un handicap. Cette structure prend en charge des patients toute l'année.

"La maison est ouverte depuis bientôt trois ans. Elle accueille les enfants et adolescents souffrant d'un handicap mental ou autistique. C'est un projet innovant et un soutien primordial pour les familles", explique Muriel Natali-Faure, présidente de l'association.

Et à Fabrice Leroy de conclure: "Le mot d'ordre? Conduisez-les pour une bonne cause ! Tout le monde est le bienvenu."


La suite du direct