“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'homme aux 28 millions de livres vendus

La plus célèbre des «Mamies» mentonnaises, Eliane Vassalo.	(DR)

Élection de Super Mamie : appel à candidatures

Yvette Ferrier, indissociable du refuge de Fontanalbe et impatiente de retrouver ses équipiers et les randonneurs.

Vers la voie sacrée, le refuge de Fontanalbe inauguré

Les éditions de la Sarriette lancent les journaux-mémoires

Les tout-petits profitent de la crèche à Cap-d'Ail. Ici avec le maire et Pascale Spagli, élue déléguée à la petite enfance et une partie du personnel.

Cap-d'Ail : douce reprise de la crèche

Le Philharmonique ne perd pas le nord

Mis à jour le 04/06/2017 à 05:02 Publié le 04/06/2017 à 05:02
La jeune violoniste de Lettonie Baiba Skride et son violon qui était un authentique Stradivarius.

La jeune violoniste de Lettonie Baiba Skride et son violon qui était un authentique Stradivarius. Cyril Dodergny

Le Philharmonique ne perd pas le nord

Quelques sons frémissants de la clarinette entendus au fond de l'orchestre, un thème de violon arrivé en bourrasque comme une tempête balayant un paysage romantique, un grand crescendo soutenu par des roulements de timbales, et, au sommet, l'éclat métallique des cymbales : ainsi commence la magnifique 1re symphonie de Sibelius.

Quelques sons frémissants de la clarinette entendus au fond de l'orchestre, un thème de violon arrivé en bourrasque comme une tempête balayant un paysage romantique, un grand crescendo soutenu par des roulements de timbales, et, au sommet, l'éclat...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct