“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'homme aux 28 millions de livres vendus

La plus célèbre des «Mamies» mentonnaises, Eliane Vassalo.	(DR)

Élection de Super Mamie : appel à candidatures

Yvette Ferrier, indissociable du refuge de Fontanalbe et impatiente de retrouver ses équipiers et les randonneurs.

Vers la voie sacrée, le refuge de Fontanalbe inauguré

Les éditions de la Sarriette lancent les journaux-mémoires

Les tout-petits profitent de la crèche à Cap-d'Ail. Ici avec le maire et Pascale Spagli, élue déléguée à la petite enfance et une partie du personnel.

Cap-d'Ail : douce reprise de la crèche

Le nageur Alain Bernard sur la plage du Larvotto pour enseigner les gestes qui sauvent

Mis à jour le 25/06/2018 à 16:03 Publié le 25/06/2018 à 16:02
Alain Bernard enseigne les gestes qui sauvent.

Alain Bernard enseigne les gestes qui sauvent. Photo JFO

Le nageur Alain Bernard sur la plage du Larvotto pour enseigner les gestes qui sauvent

Impossible de louper sa carrure sur la plage du Larvotto. Alain Bernard est ce lundi dans son maillot d'instructeur pour enseigner des gestes de secours en mer.

Une présence qu'il honore, depuis trois ans, pour le Water Safety Day, journée de prévention de la noyade organisée par la fondation Princesse Charlène.

"Les organisateurs mettent beaucoup d’énergie pour monter cette journée qui est importante. C’est évident pour moi d’être présent. L’idée est de transmettre notre passion autour de l’eau, qui peut être un endroit très agréable et extrêmement dangereux.

Ce que nous voulons, c’est sensibiliser les enfants à des gestes de secours, qu’ils puissent en avoir une idée. Ce ne sont pas des sauveteurs aguerris au terme de cette journée, évidemment, mais au moins ils auront été sensibilisés. Rien que par cette journée, on aura débloqué quelque chose chez eux" confie le nageur, plusieurs fois médaillé olympique.

Ce lundi matin, ils étaient 70 collégiens de 11 à 13 ans des établissements Charles III et FANB engagés dans le Water Safety Day de la fondation Princesse Charlène, qui a enseigné les bases de la natation à quelques 500.000 enfants dans le monde.


Les détails à lire ce mardi dans Monaco-Matin.

à partir de 1 €


La suite du direct