“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS. Le pilote monégasque Charles Leclerc fête son arrivée dans l'écurie Ferr...

VIDÉO. Charles Leclerc débarque à Monaco en Ferrari 488 Pista... C'est le plus p...

Tant que me contentieux n'est pas réglé, tout aménagement immobilier est impossible.

Contentieux avec Isola 2000 : nouvelle charge de Riccobono

Le jardin suscite la curiosité des enfants.

Beaulieu : Hélène et le jardin de curiosités

Le nombre de tomes de la procédure démontre l'activité déployée par les enquêteurs.

Un mélange d'amateurisme et de cupidité

Le muguet, roi du MIN d'Azur jusqu'à demain

Mis à jour le 30/04/2016 à 05:16 Publié le 30/04/2016 à 05:16
La journée d'hier est l'une des plus grosses journées de vente de muguet aux fleuristes au MIN.

Le muguet, roi du MIN d'Azur jusqu'à demain

Des dizaines de millions de petites clochettes ont envahi le marché d'intérêt national cette semaine, en amont du 1er mai. Hier, au petit matin, les dernières grosses ventes s'opéraient

L'odeur du muguet envahit le marché d'intérêt national (MIN) d'Azur de Nice. À deux jours du traditionnel et incontournable 1er mai, hier, les fleuristes étaient dans les starting-blocks pour remplir leurs boutiques de jolies clochettes blanches.

À coup de caisses, cartons et chariots, le MIN se vide de sa fleur star d'un jour. « Nous sommes là depuis 3 heures, les premiers clients sont arrivés vers 4 h 30, assure l'un des rares producteurs locaux de muguet, Fabrice Allard. On distribue dix jours avant. Aujourd'hui, on porte tout ce qui reste, mais on est là jusqu'à dimanche matin pour dépanner. »

Coupé, en pot ou en composition (1), ce porte-bonheur, sorti de terre, vole la vedette aux pivoines, gerberas et autres roses, qui...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct