“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS. Découvrez le nouveau look de l'hôtel Columbus (et c'est chic!)

Des élus de la Côte d'Azur s'inquiètent de la fermeture supposée de certaines ga...

Fermeture d'une classe de CP à Breil-sur-Roya : le combat s'enlise

PHOTOS. L'ultime prise d'armes du colonel Fringant au Palais princier

«Certains n'ont pas intérêt à chercher du travail.  »	(François Vignola)

Côté restaurateurs : Macron a raison

Le mois sans tabac démarre (aussi) à Monaco le 1er novembre

Mis à jour le 30/10/2017 à 16:04 Publié le 30/10/2017 à 16:03
Illustration.

Illustration. Photo Frantz Bouton

Le mois sans tabac démarre (aussi) à Monaco le 1er novembre

Les autorités de la Principauté ont choisi de s'allier à la campagne française du mois sans tabac avec un cortège de bons conseils et d'actions de proximité pour aider les fumeurs à décrocher, à partir du 1er novembre.

Pour le docteur Mohamed Mouhssine, chef de service adjoint en pneumologie au CHPG: "ce défi collectif, le plus grand jamais organisé en France, travaille sur la dynamique de groupe et l'effet d'entraînement d'arrêter ensemble la cigarette".

Déjà éprouvé depuis 2012 par la Grande-Bretagne, le principe a séduit le département des Affaires sociales et la Santé, qui s'est adossé à la campagne française, comme l'an passé, menée par Tabac Info Service.

En 2016, pour la première année, 180.000 participants avaient été enregistrés en France et à Monaco. Et une frange de résultats positifs. "Novembre est une période propice pour arrêter", continue le docteur Mouhssine, "ne me demandez pas une explication scientifique mais nous avons constaté que les gens qui arrêtaient de fumer en octobre ou novembre avaient moins de chances de reprendre".

Un mois de contrainte vu comme un déclic pour laisser de côté définitivement la cigarette.

Au-delà de 28 jours d'abstinence, les chances d'arrêter de fumer de manière permanente sont multipliées par cinq.

Pour participer, trois manières de s'inscrire: en appelant le 39.89 (numéro gratuit depuis Monaco) ; ou allant sur le site web www. tabac -info-service.fr ou bien encore, en téléchargeant l'application pour smartphones de Tabac Info Service.


La suite du direct