“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Zéro déchet en cuisine, opération de police d'envergure, tribune contre les viol...

Ces passionnés ont remis à flot des navires à l'abandon

L'attaquant italien Pellegri a joué 45 minutes face à Hyères.

Monaco II toujours sans succès Cannes : vite fait, bien fait

Trott'N'Roll : une journée orangée contre le cancer

La plupart des participants sont des habitués, mais surtout, des passionnés.

Des clichés dans les profondeurs marines

Le Louis XV rouvre dans la roue du Grand Prix

Mis à jour le 24/05/2016 à 05:13 Publié le 24/05/2016 à 05:13
Dominique Lory, établi dans le groupe Alain Ducasse depuis dix-huit ans est le chef des cuisines du Louis XV. Il démarre ce jeudi sa cinquième saison.

Dominique Lory, établi dans le groupe Alain Ducasse depuis dix-huit ans est le chef des cuisines du Louis XV. Il démarre ce jeudi sa cinquième saison. Pierre Monetta

Le Louis XV rouvre dans la roue du Grand Prix

Monaco Le restaurant triplement étoilé rouvre ses portes ce jeudi après huit mois de fermeture. Un temps qui a été notamment mis à profit pour déplacer la cuisine

Huit mois que la salle et les fourneaux sommeillent. Cette semaine, le Louis XV doit reprendre vie. Une ouverture qui va de pair avec le printemps pour la table triplement étoilée d'Alain Ducasse à l'Hôtel de Paris. Le restaurant reprend du service ce jeudi midi, avec le chef Dominique Lory à la barre depuis cinq ans. Et concomitamment avec le long week-end du Grand Prix, où les habitués réservent longtemps à l'avance leur place sur la terrasse du restaurant, surplombant la piste. Pour allier la finesse des mets et la sensation F1.

« Les clients viennent à la fois pour l'emplacement et pour notre service. Ce sont des habitués qu'il ne faut pas décevoir. Et en...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct