“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS. Le pilote monégasque Charles Leclerc fête son arrivée dans l'écurie Ferr...

VIDÉO. Charles Leclerc débarque à Monaco en Ferrari 488 Pista... C'est le plus p...

Tant que me contentieux n'est pas réglé, tout aménagement immobilier est impossible.

Contentieux avec Isola 2000 : nouvelle charge de Riccobono

Le jardin suscite la curiosité des enfants.

Beaulieu : Hélène et le jardin de curiosités

Le nombre de tomes de la procédure démontre l'activité déployée par les enquêteurs.

Un mélange d'amateurisme et de cupidité

Le diocèse de Monaco organise une conférence 2.0 et c'est une première

Mis à jour le 18/10/2017 à 10:00 Publié le 18/10/2017 à 09:56
Le diocèse de Monaco a décidé de diffuser un débat en direct sur Twitter et Periscope.

Le diocèse de Monaco a décidé de diffuser un débat en direct sur Twitter et Periscope. DR

Le diocèse de Monaco organise une conférence 2.0 et c'est une première

Ce mercredi soir, de 19h30 à 22h, le diocèse de Monaco propose le premier débat de son cycle "Enjeux et société", à l'Auditorium Rainier-III. Le thème: "Quelle éducation pour demain?".

Ce débat, qui sera animé par le journaliste Jean-Claude Escaffit, réunira Anne Coffinier, directrice générale de la Fondation pour l'école, Dominique Ottavi, professeur en Sciences de l'éducation, et le père Jean-Marie Peticlerc, prêtre salésien et éducateur spécialisé, expert des questions d'éducation dans les zones sensibles.

Au-delà de l'intérêt de ce débat sur le fond, sa forme est inédite. En effet, le diocèse de Monaco a décidé de le diffuser en direct sur Twitter et Periscope. Et c'est une première!

Pour suivre ce débat, connectez-vous sur @DioceseMonaco ou retrouvez le compte Twitter du diocèse.

à partir de 1 €


La suite du direct