“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS. Le pilote monégasque Charles Leclerc fête son arrivée dans l'écurie Ferr...

VIDÉO. Charles Leclerc débarque à Monaco en Ferrari 488 Pista... C'est le plus p...

Tant que me contentieux n'est pas réglé, tout aménagement immobilier est impossible.

Contentieux avec Isola 2000 : nouvelle charge de Riccobono

Le jardin suscite la curiosité des enfants.

Beaulieu : Hélène et le jardin de curiosités

Le nombre de tomes de la procédure démontre l'activité déployée par les enquêteurs.

Un mélange d'amateurisme et de cupidité

Le Conseil national veut améliorer la qualité de vie

Mis à jour le 14/08/2018 à 05:13 Publié le 14/08/2018 à 05:13
Avec les nombreux chantiers, les bouchons sont la cible du Conseil national.

Avec les nombreux chantiers, les bouchons sont la cible du Conseil national. Cyril Dodergny

Le Conseil national veut améliorer la qualité de vie

Dans un courrier adressé au Ministre d'État le 2 août dernier, les élus monégasques avancent des propositions qu'ils jugent réalistes pour améliorer le quotidien de la population locale

C'est un refrain qu'on a entendu dans presque tous les discours de campagne lors de l'élection au Conseil national. A fortiori dans celle de la liste emmenée par Stéphane Valeri, qui a remporté l'élection.

Et qui semble ne pas avoir oublié ses engagements en la matière, puisque trois réunions se sont déjà tenues sur le sujet - deux plénières le 15 mai et le 14 juin, et une commission « Environnement et qualité de vie » (anciennement, Environnement et cadre de vie) le 18 juillet dernier - au cours desquelles le Conseil national a « pu faire part au gouvernement des attentes extrêmement fortes des Monégasques et de l'ensemble des résidents de la principauté », selon les termes employés dans la lettre envoyée au Ministre d'État le 2 août dernier.

Une missive au champ lexical plutôt fort, dans laquelle l'assemblée dit se faire « l'écho de l'exaspération de la population face...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct