“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

VIDÉO. Une sculpture de Fiat 500 déposée par hélico sur une plage de Monaco

Festival du livre jeunesse : génération lecteurs

Des dédicaces dessinées avec Stéphane Sénégas, illustrateur dont le travail était également exposé au centre culturel.

Dans les écoles pour rencontrer ses lecteurs

Monaco : Children & Future récolte 436 963 e Nice : Rose Azur, espace de dialogu...

Au premier étage du « Stars'n'Bars », en front du quai Antoine-Ier ensoleillé, les femmes sont arrivées  en toute fin de matinée pour assister à la retransmission en direct depuis Londres.

Monaco applaudit l'union d'Harry et Meghan

Laurent Anselmi, l'homme de la situation

Mis à jour le 16/09/2017 à 05:16 Publié le 16/09/2017 à 05:16
Le nouveau directeur des services judiciaires prendra ses fonctions entre le 23 septembre et le 2 octobre.

Le nouveau directeur des services judiciaires prendra ses fonctions entre le 23 septembre et le 2 octobre. Dir. Com.

Laurent Anselmi, l'homme de la situation

Discret, juriste de talent, au service du pays et de son prince : voilà comment ses proches qualifient le futur directeur des services judiciaires. Portrait du successeur de Philippe Narmino

Ce ne pouvait être que lui. À écouter tous ceux qui le connaissent, Laurent Anselmi est celui qui devait devenir directeur des services judiciaires de Monaco. Le grand patron de l'institution. L'équivalent d'un ministre de la Justice chez nos voisins.


« Je ne vois pas qui pourrait trouver à redire sur cette nomination, assure une proche de longue date. C'est le seul nom qui s'imposait. »


Et ça ne date pas d'hier. « Le nom d'Anselmi circule depuis des années pour succéder à Narmino », confie une source proche du Palais princier. Et de manière particulièrement insistante depuis quelques mois. Depuis, en fait, que Philippe Narmino, directeur des services judiciaires jusqu'au 23 septembre, est mis en cause dans l'affaire Bouvier-Rybolovlev, soupçonné par les avocats du marchand d'art suisse d'avoir été instrumentalisé par l'avocate du président de l'AS Monaco (lire nos...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

Ok En savoir plus et gérer ces paramètres