“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'homme aux 28 millions de livres vendus

La plus célèbre des «Mamies» mentonnaises, Eliane Vassalo.	(DR)

Élection de Super Mamie : appel à candidatures

Yvette Ferrier, indissociable du refuge de Fontanalbe et impatiente de retrouver ses équipiers et les randonneurs.

Vers la voie sacrée, le refuge de Fontanalbe inauguré

Les éditions de la Sarriette lancent les journaux-mémoires

Les tout-petits profitent de la crèche à Cap-d'Ail. Ici avec le maire et Pascale Spagli, élue déléguée à la petite enfance et une partie du personnel.

Cap-d'Ail : douce reprise de la crèche

La ville de Cap-d'Ail plus "handicap friendly" que jamais

Mis à jour le 01/02/2018 à 15:50 Publié le 01/02/2018 à 14:33
Xavier Delmas, adjoint au maire, et Barbara Jakobowski-Elena, directrice de l'office de tourisme, tiennent le précieux label qui garantit la qualité de vie des personnes handicapées à Cap-d’Ail.

Xavier Delmas, adjoint au maire, et Barbara Jakobowski-Elena, directrice de l'office de tourisme, tiennent le précieux label qui garantit la qualité de vie des personnes handicapées à Cap-d’Ail. Photo O.-V.M.

La ville de Cap-d'Ail plus "handicap friendly" que jamais

L'office de tourisme de Cap-d'Ail vient, à nouveau, de recevoir le label "Tourisme et handicap". Le dernier audit réalisé montre les efforts réalisés depuis cinq ans pour aider les personnes handicapées à se déplacer en ville.

En 2012, l’office de tourisme de Cap-d’Ail s’était distingué en obtenant le label "Tourisme et handicap" pour les quatre grandes familles de handicaps, moteurs, visuels, auditifs et mentaux. Un label obtenu pour cinq ans après un audit pointilleux de la ville et de ses équipements.

2017 a donc vu arriver un nouvel audit qui a pu noter qu’en cinq ans, les équipements "handicap friendly" s’étaient multipliés en ville.
Désormais, Cap-d’Ail, ses commerces et ses bâtiments publics sont accessibles facilement à tous et la ville a pris l’habitude de penser "accessibilité pour tous" dans ses travaux d’aménagements. Car ce label va plus loin que la simple loi sur l’accessibilité des lieux publics.

Pour l’obtenir à nouveau, la commune a dû faire quelques travaux au niveau de l’entrée de l’OT. Une fois cet aménagement réalisé par les services municipaux, le label "Tourisme et handicap" a, de nouveau, été décerné à Cap-d’Ail pour cinq ans.

"Vrai sens du service public"

Pour Barbara Jakobowski-Elena, directrice de l’office du tourisme, ce label sonne comme "le vrai sens du service public et il va de pair avec notre implication dans la démarche Qualité tourisme".

Une implication et une démarche qui ne permettent pas encore aux personnes à mobilité réduite de gravir les pentes du massif de la Tête de Chien mais qui offre aux personnes en fauteuil la plage Marquet et une belle partie de la promenade du bord de mer, entre autres balades à Cap-d’Ail.

à partir de 1 €


La suite du direct