“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'homme aux 28 millions de livres vendus

La plus célèbre des «Mamies» mentonnaises, Eliane Vassalo.	(DR)

Élection de Super Mamie : appel à candidatures

Yvette Ferrier, indissociable du refuge de Fontanalbe et impatiente de retrouver ses équipiers et les randonneurs.

Vers la voie sacrée, le refuge de Fontanalbe inauguré

Les éditions de la Sarriette lancent les journaux-mémoires

Les tout-petits profitent de la crèche à Cap-d'Ail. Ici avec le maire et Pascale Spagli, élue déléguée à la petite enfance et une partie du personnel.

Cap-d'Ail : douce reprise de la crèche

La villa La Colombe, qui défigure le sentier du littoral de Cap-d'Ail, va être détruite

Mis à jour le 05/03/2018 à 09:08 Publié le 05/03/2018 à 09:06
Villa La Colombe sur le front de mer de la commune de Cap d'Ail

Villa La Colombe sur le front de mer de la commune de Cap d'Ail Photo Cyril Dodergny

La villa La Colombe, qui défigure le sentier du littoral de Cap-d'Ail, va être détruite

Elle a appartenu à Anthony Tannouri, un homme d'affaire franco-libanais en fuite depuis 1998, et décédé en 2014. Elle va être rasée et le sentier du bord de mer sera réhabilité.

Cette grosse villa qui empiète sur le sentier du bord de mer depuis des années va être détruite. Depuis 1995, la mairie se battait pour obtenir la destructions de constructions illégales.

Saisie en 1996 et rachetée par Anthony Tannouri, par l'intermédiaire de son avocat, la villa s'était trouvée au coeur d'un feuilleton judiciaire qui avait coûté sa place au dauphin du barreau de Nice. C'est le procureur Montgolfier qui s'était saisi de l'affaire. 

Son nouveau propriétaire, un Hollandais, va tout détruire pour laisser place à un nouveau projet, plus contemporain, et plus végétal. Tous les travaux sont à sa charge. 


La suite du direct