“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Cette association lance un appel à souscription pour financer un livre sur les p...

PHOTOS. Voici les plus beaux palaces flottants récompensés au gala inaugural du ...

La 14e édition de La Nuit du pays mentonnais aura lieu samedi 29 septembre.	(Archives L. B.)

Des anciennes voitures sportives réunies pour une balade touristique

La classe de CP de Fanny Gorgol a reçu la visite du maire, Patrick Césari.

235 dictionnaires offerts aux élèves de CP et CM2

Pourquoi Monaco Telecom s'ouvre à l'international

La tempête Ana provoque au moins 50.000 € de travaux sur le sentier du littoral de Cap-d’Ail

Mis à jour le 13/12/2017 à 08:36 Publié le 13/12/2017 à 08:35
À la vue de ces photos, on comprend mieux les précautions habituelles visant à la fermeture au piéton, lors de tempêtes, de ce sentier passant sous la villa Les Funambules, ancienne demeure de Sacha Guitry.

À la vue de ces photos, on comprend mieux les précautions habituelles visant à la fermeture au piéton, lors de tempêtes, de ce sentier passant sous la villa Les Funambules, ancienne demeure de Sacha Guitry. Photos O.V.M.

La tempête Ana provoque au moins 50.000 € de travaux sur le sentier du littoral de Cap-d’Ail

La tempête Ana retombée, les agents de la Ville ont eu la mauvaise surprise, hier, de découvrir ses dégâts considérables sur le sentier du littoral et estimés, au bas mot, à 50.000 euros.

La mer a fait des dégâts à Cap-d’Ail pendant la tempête de lundi.

Si le gros des dégradations se situe entre la Pinède et le cap Mala, tout le littoral a bien souffert de la force des vagues. Le plus spectaculaire se trouve à côté de la pinède ou les vagues ont soulevé les plaques de béton du sentier de bord de mer, les brisant ou les envoyant promener un peu plus loin, arrachant au passage les potelets qui soutiennent les filins de sécurité.

Bientôt fermé pour travaux?

Les équipes municipales ont dû attendre que la houle les laisse accéder au bord de mer, ce mardi, pour constater les ravages qui s’étendent sur tout le littoral.

Les plages elles aussi ont bien souffert et demanderont un sérieux nettoyage et une bonne remise en état. Fort heureusement, les réseaux d’assainissement des eaux semblent ne pas avoir souffert.

En l’état actuel des choses, le coût de cette tempête s’élèverait d’ores et déjà à 50.000 euros. Des travaux qui pourraient être effectués avant les fêtes de fin d’année et qui entraîneront probablement la fermeture de sections du sentier de bord de mer.

Pour l’heure, les équipes municipales ont déblayé le gros des dégâts et l’accès au sentier sera rendu aux promeneurs dès que la mer le permettra.


La suite du direct