“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS. Découvrez le nouveau look de l'hôtel Columbus (et c'est chic!)

Des élus de la Côte d'Azur s'inquiètent de la fermeture supposée de certaines ga...

Fermeture d'une classe de CP à Breil-sur-Roya : le combat s'enlise

PHOTOS. L'ultime prise d'armes du colonel Fringant au Palais princier

«Certains n'ont pas intérêt à chercher du travail.  »	(François Vignola)

Côté restaurateurs : Macron a raison

La SBM enfile les gants et rouvre le ring de Monaco

Mis à jour le 12/11/2016 à 05:08 Publié le 12/11/2016 à 05:08
La SBM a choisi de s'associer à la compagnie anglaise Matchroom Boxing, réputée dans son domaine, pour relancer des combats d'envergure en Principauté.

La SBM a choisi de s'associer à la compagnie anglaise Matchroom Boxing, réputée dans son domaine, pour relancer des combats d'envergure en Principauté. Michael Alesi

La SBM enfile les gants et rouvre le ring de Monaco

Avec le tournoi Monte-Carlo Boxing Bonanza à la Salle des Étoiles ce soir, la boxe, absente depuis un an, reprend du service en Principauté. Une tradition que la SBM veut entretenir

Le premier se fait surnommer King Kong. Le second a un petit gant de boxe en or massif autour du cou. Leur objectif réciproque : mettre l'autre au tapis.

Le décor est posé. Les poids lourds Luis Ortiz, le Cubain, et Malik Scott, l'Américain, font office de tête d'affiche pour le Monte-Carlo Boxing Bonanza, annoncé ce soir à la Salle des Étoiles. Une réunion de boxe cinq étoiles qui marque aussi le retour de ce sport de combat dans les murs de la Société des Bains de Mer. Après...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct