“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS. Les Grands Appartements du Palais princier ont attiré les foules aux Jou...

Les gagnants du concours de la photographie sous-marine sont...

"Il y a encore plein de mystères": Gildo Pastor, le fils d'Hélène, raconte avoir...

Le tram arrive à l'aéroport, pour une phase de tests

Le lancer de haches, ça vous tente ?

La planche volante dévoilée pendant le salon Top Marques à Monaco

Mis à jour le 15/04/2016 à 05:12 Publié le 15/04/2016 à 05:12
La planche s'élève à une trentaine de centimètres de hauteur. Pas plus, « pour une question de sécurité », dit Dumitru Popescu (l'homme sur la planche), le patron d'Arca Space Corporation, l'entreprise qui commercialise l'engin.

La planche s'élève à une trentaine de centimètres de hauteur. Pas plus, « pour une question de sécurité », dit Dumitru Popescu (l'homme sur la planche), le patron d'Arca Space Corporation, l'entreprise qui commercialise l'engin. Cyril Dodergny

La planche volante dévoilée pendant le salon Top Marques à Monaco

C'est un peu le skate aérien de Marty McFly dans « Retour vers le futur ». L'objet, conçu dans un but de loisir a été présenté pour la première fois au public, hier, pendant le salon Top Marques

Un grand bruit retentit. De grosses bourrasques d'air sont ressenties. Le moteur d'un curieux engin vient de se mettre à rugir. C'est une épaisse planche verte, qui se soulève à quelques centimètres au-dessus du sol. Elle vole.

L'objet tient quelques secondes en l'air, puis répond aux mouvements de l'homme qui a posé ses deux pieds dessus. La planche avance, puis file dans toutes les directions, recule, amorce des virages, tourne sur elle-même…

La scène se déroule hier midi, au...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct